TITRE : Les Sœurs de la Lune
Tome 1 – Witchling
Tome 2 – Changeling
Tome 3 – Darkling
Tome 4 – Dragon Wytch

AUTEUR : Yasmine GALENORN

EDITIONS : Milady

Résumés :

sdel 1

Tome 1 – Witchling.
Nous sommes les soeurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents de la CIA d’Outremonde. Etre une fée dans votre monde confère bien des avantages : nous sommes plutôt bien perçues, contrairement à nos congénères un peu moins, disons… sexy. Malheureusement, notre ascendance nous jour parfois des tours. Quand elle panique, ma sœur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s’adapter à sa condition. Quant à moi ? Je suis Camille … une sorcière. Sauf que ma magie est aussi imprévisible que la météo, et ça, nos ennemis vont l’apprendre à leurs dépens !

 

 

 

 

 

sdel 2

Tome 2 – Changeling
Je m’appelle Delilah et dans les situations stressantes j’ai tendance à me transformer un chat. En parlant de stress : Zachary Lyonnesse, le représentant de la troupe de pumas, nous a engagées pour trouver le coupable d’une série de meurtres qui frappe les siens. On a tout de suite compris que cette bonne vieille Ombre Ailée se cachait derrière tout ça. Notre job sera donc de découvrir pourquoi. Mais le sang humain qui coule dans nos veines va nous faire courir un danger mortel.

 

 

 

 

 

 

Les soeurs de la lune 3

Tome 3 – Darkling
Je suis Menolly, une acrobate devenue vampire et je donnerais ma canine droite pour me venger de mon sire. Partout à Seattle, des humains disparus réapparaissent avec des dents qui rayent le parquet : signe qu’un vampire renégat se promène dans les parages. Tout porte à croire que Dredge, celui qui est à l’origine de mes cicatrices, y est pour quelque chose et qu’il est allié à l’Ombre Ailée. Si c’est le cas, la Terre et l’Outremonde sont dans de sales draps !

 

 

 

 

 

Les soeurs de la lune 4

Tome 4 – Dragon Wytch
Je suis Camille, une sorcière, qui essaie de jongler entre ses pouvoirs imprévisibles, ses différents amants et la guerre contre les démons. A l’approche de ‘équinoxe de printemps, le chaos nous guette. Un artefact légendaire qu’on nous a confié disparaît et des hordes de gobelins et de trolls ont investi Seattle. Je pourrais gérer si Flam, le plus sexy des dragons, n’avait pas décidé au même moment de réclamer son dû : moi ! Et pour couronner le tout le troisième sceau spirituel a fait son apparition et l’Ombre ailée est à sa recherche. Bon, en réglant les problèmes les uns après les autres je pourrais peut-être éviter la fin du monde… Question d’organisation.

 

 

 

 

Mon Avis

J’ai trouvé les huit premiers volumes de cette série aux Imaginales d’Epinal au stand d’un bouquiniste vendant que de l’occasion. Je n’ai pas pu résister à l’appel de ces couvertures à la fois sombres, sexy et mystiques. L’excellente qualité de l’occasion et le prix m’ont motivé pour finaliser cette acquisition.
Je tiens tout d’abord vous informer que nous sommes loin, très loin de la grande littérature. Attention, je ne dis pas que l’écriture est mauvaise. Non ! L’auteur sait nous embarquer dans son monde, son écriture est fluide et aisée voire osée à lire. Mais nous sommes dans un monde d’urban fantasy brut ! Démons, sorcières, fées, métamorphes et autres créatures plus ou moins agréables y pullulent.

Nous sommes ainsi conviés à suivre les aventures de trois sœurs, toutes trois très différentes mais qui sont unies et soudées pour faire face à toutes situations. La brune, Camille est une sorcière sexy, polygame, cumulant trois amants (chacun au courant de l’existence de l’autre. Nous avons parfois un aperçu de scènes intimes très chaudes) et ayant quelques soucis avec sa magie. Etant l’ainée des trois sœurs, elle joue le rôle de mère et de leadeur. Delilah, grande, blonde, athlétique, est un chat-garou qui n’a guère de contrôle sur sa métamorphe. Des trois sœurs, elle semble être la seule à avoir plus d’humanité que de fée dans le sang. Par conséquent, elle est souvent sous-estimée par ses sœurs souhaitant la protéger. Enfin, vient la dernière des sœurs, Menolly, la vampire. Son talent de base était l’acrobatie. Mais, son sang humain lui ayant fait défaut lors d’une mission, elle fut capturer, torturer et au final transformer en buveuse de sang.

Dans chaque tome, nous avons un point de vue distinct des sœurs à tour de rôle. Ainsi Camille débute la série dans le tome 1, on poursuit avec Delilah dans le tome 2, puis Menolly dans le 3. Et on recommence avec les suivants. L’avantage de changer de narrateur c’est que nous avons un regard différent sur chacune d’elles. Ainsi, je fus surprise de voir Camille si sexy, limite indécente, dans les yeux de ses sœurs alors que de son point de vue à elle, elle est pulpeuse certes mais sans plus. Delilah n’est pas un petit chaton comme semblent la considérer ses sœurs, c’est une jeune femme qui prend de l’assurance et qui n’a aucune hésitation à se lancer dans la bataille Menolly me laisse plus songeuse. Son passé l’a changé. Elle semble froide, sans cœur mais au fond, elle se cherche… et ses sœurs ne s’apercevront que plus tard du véritable enfer qu’elle a vécu.

Ajoutons aux trois sœurs une série de personnages plus ou moins secondaires qui s’épingleront au fil des volumes : Trillian, Flam et Morio (les amants de Camille, tous 3 d’excellents combattants et de précieux alliés), Chase (le seul 100% humain, HSP et amant de Delilah), Iris (l’esprit de maison qui cache bien des secrets), Wade (le fondateur des Vampires Anonymes), Roz (un succube possédant un véritable arsenal sous son manteau) ou encore Vanzir (lié par serment aux sœurs).

Enfin, comme fil conducteur nous avons la recherche assidue des sceaux spirituels que l’Ombre ailé souhaite avoir en sa possession afin d’ouvrir tous les portails et avoir un libre accès des mondes souterrains jusqu’à Outremonde et la Terre. Et comme si cela ne suffisait pas, une guerre fait rage en Outremonde et les filles ont leurs têtes de mise à prix. Entre leur vie privée et leur vie « professionnelle », il y a de quoi pimenter leurs vies. L'auteur n'est pas avare en scènes d'actions...

Bref, l’auteur a semé assez de zizanie dès les premiers volumes pour donner du boulot aux trois sœurs durant la dizaine (voire plutot vingtaine) de volumes de prévue. C’est un style de lecture divertissant. Nullement besoin d’un calme total pour se concentrer. Personnellement j’apprécie l’urban fantasy pour une simple détente au milieu des cris de mes enfants, de la tv et/ou de la musique. On ne perd jamais le fil…Espérons simplement que l’intrigue ne s’essouffle pas Et c’est le risque lors de série si longue… Seuls 10 tomes sur 18 sont sortis en France. Enfin, j’adore quand ce sont des filles qui castagnent lol !