TITRE : Autre Monde – Entropia
AUTEUR : Maxime CHATTAM
EDITIONS : Albin Michel

Résumé

La guerre est finie.
Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois…
Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.

Mon avis

Après l’Alliance des Trois, Malronce et le Cœur de la Terre, j’avais hâte de découvrir ce tome 4, Entropia et ce qu’il réservait à nos amis Matt, Ambre et Tobias auxquels je me suis vraiment attachée…

Après la grande bataille qui s’est soldée par la paix et beaucoup de morts dans les deux camps, les Maturs (anciennement Cyniks) et les Pans tentent de reprendre le cours de leur vie séparément. Le nouveau roi, Balthazar tente de réconcilier les adultes avec les enfants avec l’aide des ambassadeurs mais le Buveur d’Innocence ne fait pas un négociant rassurant, et à bon ordre…
Nos trois jeunes héros partiront une nouvelle fois à l’aventure afin de découvrir quel est ce nouveau danger venant du Nord et qui détruit tout sur son passage et métamorphose certaines créatures horribles !

« Une forme ronde se détacha derrière l’écran blanchâtre de la brume.
Une araignée géante, plus haute qu’un homme, son abdomen gras hissé sur d’interminables pattes fines. Elle glissait à la surface de la terre, s’arrêtant de temps à autre pour épier les environs.
Mais aucun Tourmenteur ne la chevauchait.
Elle disparut comme elle avait surgi : sans bruit.
Les Pans retenaient leur souffle, les doigts crispés sur leurs armes.
Plus tard, ce fut un mille-pattes d’une cinquantaine de mètres de long, haut comme un poney, qui se faufila sur leur flan sans les remarquer.
Enfin, avant la nuit, une nuée de moustiques gros comme des aigles les survola sans les distinguer, zigzaguant à toute vitesse au-dessus des marécages.
Cette brume était un vrai cauchemar. »

Maxime Chattam nous embarque une nouvelle fois dans un récit dystopique halletant et surprenant. Les adolescents acquièrent tant de maturité qu’il est parfois difficile de se rappeler de leurs âges. Et il est encore plus dur de les voir disparaître… Matt et Ambre s’aiment (on l’a compris dès les premiers tomes) mais une nouvelle peur s’installe : celle de devenir adulte avec des désirs d’adulte ! Ajoutons à cela la puissance du Cœur de la Terre que la jeune fille a absorbé qui les aide autant qu’elle les met en danger…

La fin du tome nous ouvre une nouvelle voie, une nouvelle histoire qui promet d’être aussi passionnante que les 4 tomes précédents !!

autre monde, entropia

 

coup de coeur

100255062