TITRE : Autre-Monde
Tome 6, Neverland
AUTEUR : Maxime CHATTAM
EDITIONS : Albin Michel

Chronique Tome 1 L'Alliance des Trois ICI

Chronique Tome 2 Malronce ICI

Chronique Tome 3 Le Coeur de la Terre ICI

Chronique Tome 4 Entropia ICI

Chronique Tome 5 Oz ICI

Résumé

L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz.
L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ?
L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Mon avis

On retrouve Matt où nous l’avions laissé à la fin du tome 5, Oz. Après la destruction de l’immense bateau des Pans, Matt est recueilli par d’autres enfants et ados d’Europe qui rentrent chez eux à Neverland. Il apprend que certains pans du navire ont aussi été sauvés mais il ne sait pas qui. Est-ce que Tobias a survécu à l’incendie qui avait dévasté sa chambre ? Ambre était-elle toujours vivante ?
D’un autre côté, au bout de quelques pages on retrouve Ambre, puis Tobias… L’Alliance des Trois va devoir affronter multitudes de dangers pour se retrouver et débuter la quête du Troisième Cœur de la Terre.

A nouveau, on est happé par l’imagination de l’auteur et le développement de ce monde dystopique. Les dangers sont intenses et plus on avance dans le récit, plus on a la sensation de danger perpétuel. Nos héros trouvent de nouveaux alliés, parfois surprenants, même s’ils restent peu nombreux. On ne s’ennui pas. Le récit ne se répète pas. Et ça c’est appréciable ! On suit en alternance l’histoire de Matt et celle d’Ambre. Les deux ados mûrissent, à la limite de l’état adulte parfois… Il est difficile d’en dire plus sans spolier… Mais l’auteur continue dans sa lancée sans prendre de gants ! On découvre de nouveaux effets de la Tempête et certains éléments étranges. 

Je pensais, à tort, qu’il s’agissait du dernier tome de la saga… Quant il ne m’est resté qu’une cinquantaine de pages, j’ai vite compris mon erreur. Car à moins de bâcler la fin, c’était impossible de terminer ainsi le récit !

« Matt n’en revenait pas. L’histoire des trois frères ressemblait beaucoup à la sienne. Les deux parents opposés, l’un fanatisé, l’autre transformé en une créature angoissante, symbole des inconscients les plus noirs, en connexion avec un territoire parallèle surnaturel proche des peurs primaires, des cauchemars ancestraux. C’était presque rassurant, il n’était plus seul ! Soudain il se prit à espérer que ce genre de conte sinistre s’était reproduit en de nombreux endroits sur la planète, sur tous les continents. Que la Tempête avait bouleversé les êtres vivants jusqu’à créer des schémas qui s’étaient répétés, la dislocation du conscient et de l’inconscient, l’incarnation des peurs enfantines, la haine de l’enfant… Le monde n’était pas totalement fou. Il répétait un schéma. Tout n’avait pas été parfaitement orchestré par la Tempête, cette force vive de la Terre qui n’avait cherché qu’à « corriger » ses terribles enfants, les êtres humains, qui lui avaient manqué de respect, qui la martyrisaient depuis trop longtemps, qui la menaçaient même ; il existait des modèles qui pouvaient se retrouver un peu partout. En frappant, la Tempête avait vaporisé bien des individus, elle en avait transformé d’autres, mais son déferlement d’énergie était tel qu’il avait altéré jusqu’aux conscients et inconscients des survivants. »

Cette chronique est courte mais je n’ai qu’une chose à dire : j’ai vraiment hâte de découvrir le dernier tome de Maxime Chattam qui, si je me suis bien renseignée, devrait paraître cette année. Cette saga est addictive ! Un peu comme le fut la saga d'Harry Potter avec moi... A quand une adaptation cinématographique ?

autre monde 6

 

coup de coeur

100255062