TITRE : La Terre Brûlée
Tome 2 de l'Epreuve
AUTEUR : James DASHNER
EDITIONS : PKJ

Chronique du Tome 1 : Le Labyrinthe

Résumé

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre.... et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix... et un peu d'amour ?

Mon avis

J’ai enfin réussi à trouver le temps de lire le tome 2 de L’Epreuve. En effet, j’ai lu le premier volume en décembre et depuis je ne cessais de me demander ce que pouvait bien cacher la suite, d’autant plus que les critiques étaient loin d’être unanimes et rassurantes. Contrairement à d’autres, mon avis sur le premier tome était mitigé… du coup, j’étais assez craintive sur ce tome 2 !

On retrouve nos jeunes « survivants » qui pensent que leur cauchemar a enfin pris fin. Hélas, Thomas et les siens doivent continuer à affronter des épreuves. La première est la disparition brutale de Teresa avec la mort de leurs libérateurs. A sa place, ils font la connaissance d’Aris qui semble avoir vécu la même expérience qu’eux dans le Labyrinthe si ce n’est qu’il était le seul garçon entouré de filles. Thomas et les blocards découvrent qu’une soi-disant dernière épreuve les attend avant d’avoir les réponses à leurs questions. Le PRINCIPE reste le même : survivre dans l’enfer de La Terre Brûlée en ayant la maladie de La Braise et arriver au terme de leur voyage pour avoir l’antidote. En sus des épreuves physiques, la perte de copains, le WICKED testera Thomas jusque dans ses retranchements.

Contrairement à certains avis qui me faisaient craindre le pire, j’ai trouvé ce tome génial. Aussi bien que le premier, voire même mieux car plus sombre et dangereux. On ne sait pas ce qu’il va se passer, qui va survivre ou pas, ce que va encore inventer e WICKED pour mettre à mal les blocards.
Les personnages sont méfiants, noirs mais la solidarité est toujours présente. Par contre, en cas de trahison, la confiance est difficile à regagner voire impossible. En plus de Thomas qui affronte les épreuves physiques mais aussi des épreuves psychologiques (dont j’ai vu le moment où la folie allait l’emporter tant les doutes l’assaillent), certains personnages se dévoilent. On voit en Minho un meneur, capable de poursuivre envers et contre tout. Newt fait office de sage. J’adore ce personnage d’ailleurs qui est posé et ne se laisse pas envahir par la colère et la haine. A ce groupe de blocards, on fera la connaissance de deux jeunes ayant La Braise qui vont aider les blocards à traverser la ville dans laquelle les Fondus (ceux dont la Braise a emporté dans la folie) ont été rassemblés par le Wicked. Jorge et Brenda n’ont pas à prouver leur valeur et leur loyauté. La survie est leur principale raison à accepter d’aider les blocards.

J’avoue que l’auteur a le talent nécessaire pour vous mener en bateau ! Impossible de savoir comment va se dérouler le voyage. On apprend en même temps que les personnages certaines vérités. Rien ne nous y prépare… et c’est purement un régal ! Résultat, je me suis vite procurée le dernier tome… C’est à se demander si la finalité de cette histoire n’est pas la FOLIE ! J’espère que l’auteur a une excellente raison à nous donner pour avoir fait subir toutes ces atrocités à ces jeunes car il y a vraiment de quoi devenir fou….

Extrait :
« Thomas comprenait que leur sauvetage n’avait été qu’un coup monté. Qui étaient les pions manipulés par le WICKED pour délivrer les blocards de la salle des créateurs, les mettre dans ce bus et les conduire ici ? Ces gens savaient-ils qu’ils se feraient tuer ? Etaient-ils vraiment morts ? L’homme-rat les avait prévenus de ne pas se fier à leurs yeux ni à leur raison. Comment pouvaient-ils, désormais, croire quoi que ce soit ?
Et surtout, il y avait ce problème de la Braise, dont ils étaient soi-disant tous atteints, et des Epreuves qui devaient leur permettre d’accéder au remède…
Thomas ferma les yeux et se massa le front. On lui avait enlevé Teresa. Aucun d’eux n’avait de famille. Le lendemain matin débuterait cette chose ridicule appelée « phase 2 », qui s’annonçait pire que le Labyrinthe. Tous ces cinglés, là-dehors, les fondus, comment les affronter ? Tout à coup, il pensa à Chuck et à ce qu’il dirait s’il était là.
Quelque chose de simple, probablement. Quelque chose comme : « ça craint. »
« Et tu aurais raison, Chuck, pensa Thomas. Ça craint à tous les niveaux. »

l'épreuve 2

 

100255062