TITRE : A comme Association
Tome 3 – L’Etoffe fragile du monde
AUTEUR : Erik L’Homme
EDITIONS : Gallimard Jeunesse/Rageot Editeur

Chronique du tome 1 ICI

Chronique du tome 2 ICI

Résumé

Persuadé qu'Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec un compagnon inattendu, Erglug, un drôle de troll à l'humour décapant. Catapultés dans un étrange Moyen Âge par le mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

Mon avis

C’est avec grand plaisir que je retrouve la plume d’Erik L’Homme et les aventures de Jasper. Comme les précédents tomes, Jasper et Ombe se croisent et cette fois-ci se loupent carrément !

Croyant Ombe en danger, Jasper fonce tête baissée alors que l’Association l’avait mis en repos forcé suite à sa précédente mission. Sans demander l’avis de ses supérieurs, Jasper se retrouvera à s’allier à un troll, Erglug, qui sous le mauvais sort d’un sorcier, a tenté de tuer Ombe.
Jasper découvrira le véritable visage des Trolls ou enfin presque (puisqu’ils ne disent la vérité que dans 50% des cas), tombera sous le charme de la sœur Erglug, Arglaë, et devra affronter un mage noir très puissant !

Le tout se déroule sous une plume typique qui prête à sourire ! Jasper a quinze ans. il a des préoccupations identiques aux jeunes de quinze ans : les filles, les copains ! Il a des expressions comme les jeunes de son âge et ne parait pas voir le danger comme les jeunes de quinze ans ! Bref on pourrait presque croire que l’auteur a quinze ans ! Enfin, ce qui est amusant c’est que j’ai eu presque l’impression que notre jeune Jasper a rencontré son homologue Troll pour les jeux de mots !

Seul moment qui tire la sonnette d’alarme sur le sérieux de l’Association et des travaux effectués par leur agents : les affrontements lourds et ce petit moment d’hésitation du mage noir comme s’il avait vu quelque chose en Jasper – chose que nous pauvres lecteurs sommes incapables de voir !

Ma chronique est plus courte que d'ordinaire... Le quatrième tome écrit par Pierre Bottero m'attend à présent à la médiathèque avec Ombe comme protagoniste.

Extrait :
"- Tu devrais faire de l’exercice, jeune mage essoufflé, me dit tout à coup le troll en secouant la tête. Se laisser aller comme ça, à ton âge ! Je préfère ne pas imaginer à quoi tu ressembleras dans vingt ans…
- - Je préfère une grosse cervelle à de gros muscles, je grogne.
L’expert avait oublié ce détail : les trolls sont volontiers moralisateurss.
- « Si les humains savaient le rôle de l’intelligence et de la volonté, la part de l’esprit et de caractère dans la plupart des sports, avec quel entrain ils y pousseraient leurs enfants ! » continue Erglug en levant un doigt de professeur. C’est une phrase de Pierre de Coubertin, que j’ai adaptée pour la circonstance.
Il a l’air content de lui, le poilu body-buildé. Ça m’énerve ! ça m’énerve d’autant plus que je sais qu’il a raison et que mes arguments ne sont que des justifications à ma propre mollesse. Mais j’ai ma fierté, alors je l’ouvre :
- « Les sportifs, le temps qu’ils passent à courir, ils le passent pas à se demander pourquoi ils courent. Alors, après on s’étonne qu’ils soient aussi cons à l’arrivée qu’au départ ! »
J’accompagne ma tirade d’un regard noir. Erglug semble étonné.
- Gaston Saint-Langers ?
- Non, Coluche. Un grand sportif. Tu peux pas connaître. »

A comme association T 3

 

EMPRUNTE A 

32245_100954823290585_4203843_n

100255062