TITRE : Les Outrepasseurs
Tome 2 – La Reine des Neiges
AUTEUR : Cindy VAN WILDER
EDITIONS : Gulfstream

Chronique du Tome 1 Les Héritiers ICI

Résumé

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

Mon avis

Je ne peux m’empêcher de débuter cette chronique par la couverture ! Je suis tombée sous le charme des couvertures de cette saga !! Elles sont sublimes avec ce relief, cette douceur et ces couleurs ! Rien de tel pour attirer l’œil !

J’avais été ravie de ma lecture du tome 1 qui mettait en place les éléments, les personnages et l’intrigue. Mais j’avais hâte de pouvoir entrer dans le vif du sujet, à savoir la vie présente de Peter au sein des Outrepasseurs. Le jeune homme n’était guère ravi d’entrer dans cette caste et s’était senti obligé de se soumettre à Noble… Un an plus tard, son instinct et ses pensées à ce sujet n’ont pas changé ! Peter est écœuré par l’entrainement subi, par l’euphorie des autres héritiers des maisons de traquer les fés et les soumettre comme des esclaves ! Le pire pour lui est cette naissance de sentiment amoureux pour celle qui doit devenir sa concubine, Shirley, qui ne vont pas de pair avec sa décision de tout faire pour détruire la malédiction des Outrepasseurs. Pour ce faire, il doit retrouver le Chasseur !

En parallèle avec le récit de Peter, on retrouve le Chasseur et Arnaut ! Ainsi on apprend ce qui s’est passé quand les villageois (premiers outrepasseurs) ont envahi le royaume des fés. Voulant à tout prix sauver Arnaut, le Chasseur se mettra à l’abri avec lui au sein du Tombeau, un artefact très puissant… D’ailleurs, l’auteur sous-entend une autre histoire pour expliquer sa présence ainsi que celle de la Reine des fés : celle de Blanche-Neige… Des deux entités bien distinctes, le tombeau n’en fera qu’une et la libérera à l’époque d’aujourd’hui.

Enfin, une autre partie du récit est vue par Snezhkaïa, la Reine des Neiges, une fée puissante qui prendra une décision douloureuse afin de pouvoir venir à bout de la suprématie des Outrepasseurs. A présent, plus un mot sur l’histoire, chut…

Cindy Van Wilder a crée un monde de légendes en se basant sur des légendes déjà existantes et je trouve ça fantastique. Afin de mieux nous intégrer dans le monde et l’histoire des Outrepasseurs, en début de chaque chapitre, nous découvrons des témoignages d’ancêtres ou de fés. Le lecteur réalise mieux l’importance de ce conflit entre les deux camps ! S’il n’y avait pas Peter et ses doutes, on pourrait croire à un clan des gentils et un clan des méchants ! Mais ni les outrepasseurs ni les fés ne sont gentils ou méchants. Il s’agit d’une guerre ou il n’y a pas de pitié… Certaines fés tuent les humains mais ne cherchent pas à les exterminer ! C’est leur mode de vie. Les outrepasseurs se sont fixés un objectif : capturer toutes les fés, les asservir afin d’extraire l’ichor une substance qu’ils revendent et par laquelle ils font fortune. Ils sont également dans l’obligation d’assurer leur poste de Maître de Maison… Noble, maître de la maison Lion, et dirigeant des Outrepasseurs, est cruel ! Pourtant, par moment, on arrive à ressentir de la tristesse pour cet homme dont l’épouse se meurt, dont le fils unique et sa compagne ont péri dans un banal accident de voiture, et devant rechercher son héritier !

Le récit est intense. Des questions se posent. Bref, vivement le 30 que je me procure le troisième tome aux Imaginales, directement des mains de cette auteur à l’imagination débordante et envoutante !

Extrait :
« Elle vit la victime et le criminel. Arnaut et le Chasseur. Ils avaient basculé dans l’ombre sans fin du Tombeau. Le jeune homme était mourant, le fé voulait le sauver. L’artefact avait trouvé la solution idéale selon lui : les mêler en un seul corps, une seule âme. Une âme aussi fracturé qu’un miroir is en pièces, dont les morceaux ne s’accorderaient plus jamais les uns avec les autres. Des émotions humaines se heurtaient aux sentiments du fé. Une prison éternelle pour la victime, la certitude pour le prédateur que son amour ne le quitterait plus jamais L’artefact avait joué sur cette obsession. Tel un Créateur impie, un savant fou, il avait modelé la chair et l’esprit de ses captifs.
Et au-delà de cet être, elle sentait une bête fauve, un gigantesque félin qui désirait par-dessus tout s’évader…
La Messagère brisa le contact et se heurta à la paroi de la caverne, haletante. Quand elle ouvrit les yeux, le jeune homme la fixait toujours.
- Aidez-moi.
Le Tombeau n’avait pas menti non plus sur un autre point : son prisonnier partageait bel et bien le même sang que Glenn L’Astucieux, le meurtrier de sa filleule. Elle avait senti le lion dans son âme, la malédiction qui courait dans ses veines. L’ironie de la situation n’échappait pas à la Messagère Elle en savait assez sur ceux qui se faisaient appeler les Outrepasseurs pour en reconnaître un quand elle le voyait. Et dire que ce dernier était également celui qui pouvait les libérer de la malédiction originelle… »

les outrepasseurs 2

 

coup de coeur

 

100255062

 

challenge 4 saisons présentation