interview

Bonjour,

Aujourd'hui, je vous propose une interview, celle de Gabrielle JEANTET, auteur d'Eden les Disparus, une oeuvre de SF, en auto-édition ! Un immense merci à Gabrielle pour sa gentillesse... Et un petit clin d'oeil entre maman de 3 enfants et nounou...

Voici sans plus attendre, le jeu des questions/réponses !

1 – Bonjour Gabrielle, pourriez-vous nous dire quelques mots afin de vous présenter ?

Bonjour,
en quelques mots, je suis une femme de 32 ans mariée avec trois enfants. Je vis au sud-ouest de la France mais je suis originaire de Suisse romande. Je suis également nounou à plein temps.

2 – Quelle est votre histoire avec l’écriture ?

J’ai un gros souci, je suis dyslexique. Ecrire correctement est très difficile et relève du défi. Comme si mon cerveau est contre moi en m’empêchant de retenir l’orthographe d’un mot. Après quelques semaines il efface automatiquement les données et je dois recommencer l’apprentissage…
Mais l’avantage des dyslexiques c’est qu’ils ont, en général, une imagination débordante qui nous permet de se faufiler dans ce monde pour éviter tous les pièges orthographiques et d’essayer de passer inaperçus au sein de la société.
Je n’ai jamais écrit d’histoire en dehors des dissertations demandées pour l’école. Mais j’ai toujours eu beaucoup de peine à me limiter à une page A4 au grand désespoir de mon professeur de français qui finissait toujours par me mettre un hors sujet avec un 1.
J’ai rencontré un jour, un autre professeur qui a aimé mon monde imaginaire et encouragé à écrire et surtout à me faire lire.

3 – Avez-vous d’autres talents artistiques ?

J’en ai des tas ! Mais ceux que j’aime le mieux dévoiler sont mes tableaux de peinture abstrait que j’ai peint il y a quelques années et mes magnifiques gâteau « cake designer » que je crée le week-end pour mon entourage.

4 – Petit portrait chinois :

. Si vous étiez un élément (eau, air, terre, etc…)
Je serai l’eau car elle trouve toujours un passage, elle peut être calme ou tumultueuse… un peu comme moi.
. Si vous étiez une personnalité célèbre
Difficile…. Je pense que je serai moi lorsque je serai célèbre ! lol
A partir de quand commence réellement la célébrité ? Il faut un certain nombre d’amis ? Mais sérieusement je n’ai jamais été fan de personne en particulier.
. Si vous étiez une période historique
Je serais l’an 1911.

5 – Lisez-vous beaucoup ? Et quelle est votre œuvre favorite ?

J’ai toujours pensé que j’étais une mauvaise lectrice. Je suis restée bloquée sur mon souvenir des livres barbants de la période scolaire.
Mais aujourd’hui en réfléchissant bien, je suis peut être comme la tortue de la fable, qui petit à petit se transforme en escargot Turbo. Je dois lire peut être 3 ou 4 livres par mois. La seule chose qui me retienne c’est le prix des livres, car c’est tout de même un budget et les livres d’occasions restent malgré tout encore chers. Je suis aussi inscrite à la bibliothèque et parfois je suis perdue devant toutes ces tranches de livres identiques. Sans vouloir critiquer les graphistes français, je suis rarement attirée par la couverture d’un auteur français.
Mon auteur favori reste Jan Austen et toutes ses œuvres. Mais dans le plus moderne j’ai beaucoup aimé la trilogie Rouge rubis… et le premier Tome le Joyau. J’ai aussi commencé « secret et préjugé » qui me semble assez prometteur et change des histoires dystopiques ou de science-fiction.
Après il serait surement plus facile de dire les quelques œuvres qui m’ont le plus déplus car pour l’instant il y en peu.

6 – Avez-vous une muse ?

Non, par vraiment. Ou peut-être une fois ma fille m’a inspiré une histoire pour enfant en me racontant un de ses rêves.

7 – Comment vous est venue l’idée d’Eden : les disparus ? Est-ce que le contexte actuel, les disparitions dont on parle souvent aux informations ou sur les sites sociaux, y sont pour quelque chose ?

Alors tout a commencé par une inscription à la bibliothèque. Je me suis trouvée tout à coup en panne de livres. Le rayon science-fiction est assez restreint et les lecteurs tardent souvent à rapporter les ouvrages. Comme je ne trouvais plus rien à lire qui me plaisait, je me suis dit que j’allais écrire l’histoire que j’aurais aimé lire.
Les disparitions m’ont toujours touchées et intriguées. Je me souviens petite fille, ma maman nous avait raconté qu’une petite avait disparu dans une ville pas loin de chez nous alors qu’elle jouait devant l’école. Cela m’a troublée et je me suis toujours demandée où elle était et ce qu’elle était en train de faire lorsque je pensais à elle. L’idée de départ était « où sont réellement ceux qui ont disparu et dont on a plus de nouvelles».

8 – Concernant les personnages, vous êtes vous inspirés de personnes réelles ou imaginaires ?

Ceux qui me connaissent trouveront que le personnage principal me ressemble beaucoup sur le côté du caractère et sa façon de réfléchir ou de se poser des questions. Cela me fait sourire lorsque les critiques ne l’aiment pas. Sinon les autres sortent de l’imaginaire. Seul la coupe de cheveu, le sourire et la bonne humeur de Ralph est inspirée d’un candidat de the Voice France 2014.

9 – Vous êtes passée par l’auto-édition. Est-ce un choix personnel ou aviez-vous déjà tenté de proposer votre manuscrit à des maisons d’éditions ?

J’ai proposé d’abord mon manuscrit à quelques maisons, mais je n’ai pas attendu leur réponse. J’ai envie que les gens puissent lire mon roman, et garder le contrôle sur ce dernier. Mais surtout pouvoir proposer de passer un bon moment à un prix raisonnable est très important pour moi. L’auto-édition permet cela.

10 – Avez-vous d’autres projets d’écriture ? Dans le même genre littéraire qu’Eden ?

J’ai une histoire pour jeune enfant qui trotte dans un coin de ma tête. Une autre qui commence dans un cimetière…. Mais rien d’encore bien construit.

11 – Pensez-vous à une suite d’Eden : les disparus ?

J’ai une idée pour une suite qui se passerait une ou deux générations plus tard.

12 – Merci Gabrielle d’avoir pris un peu de votre temps pour cette interview, je vous laisse à présent la parole.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon roman et surtout d’avoir pris le temps de me donner un retour. Ça serai très agréable si tous lecteurs prenaient deux minutes de leur temps pour écrire un petit mot de retour sur Amazon par exemple ou d’autre site pour que les auteurs puissent évaluer les ressentis des lecteurs et améliorer son écriture grâce à ça.

Vous pouvez retrouver Eden Les Disparus sur la page FB ICI

Si vous désirez vous procurer l'ouvrage, il est disponible en version e-book et en version papier sur Amazon ICI

Eden les disparus