TITRE : Eclipsis, la destinée des mondes
Tome 1 - L’exil
AUTEUR : Emilie ANSCIAUX
EDITIONS : Livr’S Editions

Résumé

Angélique, jeune orpheline combattant dans l’Organisation, doit quitter sa famille d’adoption et fuir son monde afin d’échapper à la vengeance de son souverain. Durant son exil, elle croisera la route de Gardiens, qui lui apprendront que son Voyage n’est pas fortuit. Aidée par ses compagnons de route, Angélique traversera les Mondes pour découvrir son passé et retarder l’Eclipsis. Mais suivra-t-elle la voie qui est tracée pour elle ou fera-t-elle mentir la prophétie?

…quand quelqu’un entreprend un voyage, celui-ci ne peut être interrompu. Tant que l’on trouve une porte à traverser, on se doit d’avancer… 

Mon avis

Je remercie les éditions LIVR’S pour ce premier SP suite à notre partenariat. Je connaissais déjà l’ouvrage de titre et l’auteur de nom mais n’avais jamais eu l’occasion jusque là d’en découvrir plus.

Ce roman de genre fantastique a l’originalité de mêler les récits de divers personnages. Evidement, le lecteur suit l’héroïne, Angélique, une jeune femme dont la mission parait primordiale pour l’avenir du royaume où elle vit. L’héritier du roi Valafar doit disparaître et elle profitera de son baptême pour agir. Alors qu’elle doit fuir avec le nourrisson dans les bras, elle passe une « porte » qui l’amène dans un monde différent. Angélique découvrira par Le biais des gardiens des portes que sa mission n’est pas vraiment celle à laquelle elle s’attendait même si tout est lié. S’ensuivra alors un voyage de monde en monde durant lequel des compagnons de route se joindront à elle : Aurèle, Asmael et Arthan. Son objectif sera de sauver les mondes de l’Eclipsis ! En parallèle, nous suivons les sorcières qui vivent dans le monde d’origine d’Angélique et qui feront tout pour l’empêcher d’arriver à la fin du voyage. Les sœurs Meydrias, Neïrea, Maïandra, Berianna et Demetria, vivent aux côtés du roi Valafar et jouent un rôle primordial dans la vie du Royaume.

J’ai apprécié l’originalité de l’action avec ces mondes différents dont l’accès se fait par des portes veillées par des Gardiens. L’intrigue autour de cette prophétie annonçant la voyageuse qui soit détruira soit sauvera les mondes est également intéressante. L’auteur a mis en place une sorte de chasse aux indices puisque les gardiens doivent remettre à Angélique des rouleaux contenant des informations sur ce qu’elle doit faire. Et surtout, les sorcières sont présentes pour l’arrêter dans sa tache en usant de ruses…
Concernant les personnages, j’ai tout de suite bien accroché avec Angélique. Elle est courageuse, belle mais il y a des blessures en elle, un passé dont elle espère en savoir plus. De même qu’il semblerait que la chance ne soit pas avec elle côté cœur. Durant son voyage, elle rencontre Aurèle une jeune femme dont la mémoire a été effacée mais qui possède un tatouage représentant l’ordre auquel appartient Angélique. J’avoue qu’Aurèle m’a laissé perplexe car je n’ai pas bien saisi son rôle dans ce tome (peut-être que je comprendrais mieux dans le prochain). Arthan est le fils d’un gardien et par conséquent un futur gardien. Il n’est guère ravi d’entreprendre ce voyage mais son père lui force un peu la main, pressentant un danger rôdant autour de la jeune femme. Quant à Asmael, son rôle est très important (mais pas un mot de plus) !
L’auteur prend le temps de nous rappeler le passé du royaume, la raison de la présence des sorcières, le pourquoi du comment ! Ça m’a aidé dans ma lecture afin de mieux me repérer dans l’histoire.
Ce fut une lecture agréable et je suis curieuse de ce que va être la suite car ce tome pourrait très bien être un one shot. La fin ressemble à une fin. Pourtant je ne suis pas entièrement satisfaite car il me manque des éléments sur certains mondes (dont le Monde du Savoir) et j’imagine que j’aurais ces réponses au prochain tome ! Encore la preuve flagrante du sadisme des auteurs ! Quoiqu’il en soit, Emilie Ansciaux a su posé les bases d’un récit fantastique pour embarquer son lecteur dans son univers.

Extrait :
« Le roi repoussa la main de Merydrias, se leva brusquement et planta ses yeux dans ceux de la sorcière. Il dit alors un mot, un seul. Il résonna dans cette énorme pièce presque vide comme le nom d’un fantôme et Merydrias sourit tristement.
« Angélique »
De retour dans le couloir, Merydrias se mit à réfléchir à toute vitesse. Elle rassembla ses souvenirs du mieux qu’elle put, ceux qui lui semblaient pertinents. Elle était l’aîné, elle devait donner ses ordres dès qu’elle irait retrouver ses quatre sœurs dans sa chambre. Elle ne voulait pas laisser de temps à la discorde, et pour cela elle devait agir très vite.
Angélique. Merydrias se rappelait cette jeune fille. Elle n’avait pas eu l’occasion de la voir au château comme les autres filles destinées au roi, et c’est précisément la raison pour laquelle elle se la remémorait si bien. Deux jours avant qu’Angélique ne se souille avec un garçon de ferme pour échapper au roi, pour échapper à son premier destin, Maïandra avait eu une vision à propos de ce garçon. La cadette l’avait vu dans un hangar avec une jeune femme, Angélique sans aucun doute, mais Maïandra ne l’avait pas signalé au chef de la garde, n’accordant pas d’importance à cette vision. Lorsqu’elle apprit que cette vision concernait Angélique, elle le dit à Merydrias, qui choisit de taire cette information. Hélas pour elles, Angélique semblait avoir une multitude de destins à accomplir en ce monde. »

Eclipsis-Tome1-

EN PARTENARIAT AVEC

Logo N-B

 

100255062