TITRE : Le Royaume de Feanolis
Tome 1 – La cité d’Apsonia
AUTEUR : Lyly FORD
EDITIONS : Boz Dodor

Résumé

15 ans, l’âge des premiers choix sur notre vie d’adulte et aussi nos premiers émois. Mais pas pour Ilyana. Ce monde est-il vraiment le sien ? Voilà ce qu’elle se demande à cause de sa différence. Qui a déjà vu une jeune fille avoir les yeux qui changent de couleur selon ses humeurs ? Personne. Voilà pourquoi Ilyana n'a pas la vie d'une adolescente "normale".
Elle le sent, cette lumière qui l'appelle chaque jour dans ses rêves en est la clé. Mais qu'adviendra-t-il quand elle l'aura atteinte ?
Laissez-vous entraîner dans l'aventure de cette jeune fille si particulière !

Mon avis

Le Royaume de Feanolis a intrigué la blogueuse que je suis lors de l’apparition sur les réseaux de sa première couverture… Le fantasy est une de mes lectures de prédilection mais j’avoue que cette première couverture, même si elle était jolie, me faisait plus penser à une littérature Jeunesse par ses couleurs pastelles. Lorsqu’est apparue la seconde couverture, plus sombre, je me suis sentie immédiatement projetée dans le monde de la Fantasy.

Le récit met en scène une jeune fille de presque 16 ans, Ilyana, orpheline, vivant avec sa grand-mère dans notre monde de « normalité ». Mais Ilyana a une particularité : ses yeux changent de couleurs au grès de ses humeurs. Par conséquent, la jeune fille est solitaire, se cache derrière une paire de lunettes de soleil été comme hiver, et a une vie sociale proche de zéro si elle n’avait pas sa meilleure amie Anna à ses côtés. Suite à un malaise, elle se retrouve dans un autre monde, Le Royaume de Feanolis, et elle apprend qu’elle n’est autre que la Gardienne tant attendue, la sauveuse que le peuple appelait dans ses prières !

On sent que l’auteur n’a pas écrit une histoire à la va-vite. Les descriptions sont denses. Les personnages sont détaillés tout en gardant une part de mystères pour certains. On retrouve même un lexique avec des mots Feanoliens, donc un langage propre à ce Royaume gouverné par un mage noir puissant. Le lecteur se retrouve dans une intrigue, et pas la moindre, puisqu’il s’agit de découvrir qui est Ilyana ! La jeune fille apprendra certaines vérités, pas toujours rassurantes… Il y a juste une chose qui m’a interpellé, c’est que le corps d’Ilyana est resté sur Terre. Si elle reste en Faenolis, qu’adviendra-t-il de cette enveloppe corporelle ? Mais il y a un autre mystère à résoudre (et je pense que ça doit être en lien) : comment est-elle arrivée dans le Royaume ? Qui l’a fait venir ?

Dans ce monde, Ilyana prendra une grande assurance. Elle se sent chez elle-même si la Terre lui manque même si sa différence la mettait en marge de la société. Elle sera accompagnée de trois « compagnons » Si je peux les nommer comme tel. Faollen, son gardien et protecteur. Ce jeune homme guère plus vieux qu’elle, m’a attendri par sa naïveté, sa dévotion et son courage, même si j’aurais apprécié qu’il s’impose un peu plus de temps à autre. Lilith, une fée bien malicieuse. Ce petit bout de femme de sait pas dire non à son amie et aura tendance à l’amener dans des aventures parfois dangereuses. Enfin, Rhodan, son Mridul ou fiancé. Ce garçon est d’une telle arrogance… Des trois, Rhodan est celui dont on s’interroge le plus car nous n’avons que quelques brides de son passé! C’est un futur mage blanc et il possède déjà un grand pouvoir.

J’ai apprécié ce monde. J’ai aimé l’héroïne car elle a une part sombre en elle. J’ai aimé les autres personnages car j’ai ressenti qu’il n’y a ni mal ni bien en eux. On n’a pas d’un côté les méchants (tout noir) et d’un autre les gentils (tout blanc). Certes, on a deux camps et l’un est vraisemblablement plus dangereux et horrible, mais je ne sais pas, j’ai la sensation qu’il y a plus derrière… En ce qui concerne l’écriture, on est entrainé par la plume de Lyly. Elle sait où elle mène sa barque. Juste une remarque, j’ai eu du mal à me faire à la connotation de « brun », de « blond » ou de « brune » pour nommer les personnages. Personnellement, ça passe mieux quand on ajoute un adjectif (jeune, beau, etc…)

Ce fut une bonne lecture et j’avoue que la fin m’a vraiment intriguée encore plus car je doutais d’un personnage depuis le début et je me demande, du coup, si j’ai raison… Alors, il ne me reste plus qu’à patienter pour découvrir le tome 2 du Royaume de Feanolis… Il n'y a pas à dire, la Fantasy française a de beaux jours devant elle !

Extrait :
« Ilyana cligna des yeux, tandis que Rhodan les fixait à tous de rôle. Faollen sentit la colère monter en lui. Son Mridul ? Pour qui se prenait ce sorcier ? Il l’avait sauvée, certes, mais de quel droit osait-il proclamer Ilyana comme sa Mridil ?
- Mon quoi ? l’interrogea Ilyana en reprenant contenance.
- Ah oui c’est vrai, tu n’es pas de ce monde. Encore une chose à laquelle il faudra que je m’habitue, s’exclama le jeune sorcier, en soupirant. Je suis ton fiancé.
- Mon…
La jeune fille sans voix, tourna la tête vers ses deux amis, et comprit à leur regard qu’elle avait bien entendu. Son attention se porta sur Rhodan, qui la fixait amusé, les bras croisés sur sa poitrine. Son visage s’empourpra. Elle ne pouvait pas être fiancée à quelqu’un qu’elle n’avait jamais connu !
- Bon, en attendant que tu retrouves l’usage de la parole, nous avons de la route, affirma Rhodan en se saisissant du bras de la Gardienne.
Faollen s’avança, furieux, mais Ilyana se détacha de sa prise. Elle aussi elle était mécontente du ton qu’il avait employé.
- Je peux marcher toute seule ! Je ne suis pas TA PROPRIETE !
- Pas encore Gardienne, déclara-t-il avec un rictus amusé. »

 

le royaume de Faenolis

 

EN PARTENARIAT AVEC

 

9809_623454474426931_4874337992866368975_n

 

100255062