TITRE : Ekhö, monde miroir
Tome 1 New York
SCENARIO : Christophe ARLESTON
DESSIN Alessandro BARBUCCI
COULEURS : Nolwenn LEBRETON
EDITIONS : Soleil

Résumé

Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans.
Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York.
Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée.
Au coeur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle : Ekhö.

Mon avis

Des créatures étranges, une jeune femme pulpeuse, blonde et des couleurs mystiques, telle m’est apparue la couverture de cette BD à la médiathèque…

Au final, je me suis embarquée avec Fourmille (si, si c’est le prénom de la blonde) et Yuri (passager clandestin, si on peut le désigner ainsi) dans un monde miroir de New York ! Et quel monde !! Fourmille apprend qu’elle est l’héritière d’une tante décédée dans ce monde étrange…

Si Fourmille est immature, Yuri relève le niveau… Les dessins reflètent bien ces personnalités. La jeune bonde à poitrine généreuse et l’homme grand, mince, barbu et à lunettes. Les dessins sont très détaillés. Il y a beaucoup d’informations. Les couleurs sont plus ternes dans le sépia mai collent parfaitement à ce monde miroir avec ses fumées, ce ciel ocre et ces créatures sorties d’un autre temps.

extrait 2 Ekhöextrait Ekhö

On s’aperçoit du gros travail de précision effectué. L’intrigue en elle-même est bien conçue et le final est juste là pour nous intriguer et nous faire désirer à lire et voir la suite… Donc, il ne me reste plus qu’à emprunter le second tome !

ekho,-monde-miroir,-tome-1---new-york-3682993-250-400

 

EMPRUNTE A

32245_100954823290585_4203843_n

100255062