TITRE : Les Royaumes Invisibles
Tome 1 - La Princesse Maudite
AUTEUR : Julie KAGAWA
EDITIONS : Darkiss

Résumé

Ethan a disparu…À la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles…

Une nouvelle Alice…au pays des maléfices.

Mon avis

Après avoir lu et beaucoup apprécié la saga de Blood Eden de Julie Kagawa, je n’ai pu résister à me procurer ce premier tome d’une autre de ses sagas.

Au début, j’ai crains de me retrouver dans un monde « ado », mais, heureusement, j’ai retrouvé le côté sombre de la plume de l’auteur. Cette fois-ci, ça ne concerne pas le personnage principal, Meghan, mais l’univers féérique, ce fameux royaume invisible. On sent, dès le départ, que Meghan n’est pas ordinaire. Elle est décrite comme l’archétype de l’héroïne plaisant aux ados : recluse, un seul ami, jolie mais maltraitée par ses camarades de classe, bonne élève, etc… Lorsqu’elle se lance à la recherche de son jeune frère, Ethan, elle va découvrir un monde extraordinaire où les fées célèbres dans notre monde, existent réellement.

L’intrigue est bien tournée. L’auteur a su créer un monde extraordinaire et les descriptions sont telles qu’on croirait y être. Les personnages ont tous leurs traits de caractère bien particuliers. Les souverains Oberon et Titiana peuvent paraître froids et cruels. Robin Googfellow, alias Puck, alias Robbie, l’ami d’enfance de Meghan qui s’avère être une fée et son gardien de surcroit. Le prince de glaces, fils de la Reine de l’Hiver, Ash qui se dévoilera peu à peu mais dont il semble difficile de faire un choix. Enfin, Grimalkin, le chat qui m’a fait pensé à celui d’Alice aux Pays des Merveilles par son attitude laxiste mais intéressée. On retrouve également toutes sortes de créatures fantastiques. J’ai apprécié les explications données sur l’existence de la Faérie. On sent le soin du détail de l’auteur. J’ai beaucoup apprécié cette notion contraire à ce qu’on peut penser de l’univers des fées… car ce qui est beau n’est pas forcément bon ! C’est ce que va rapidement apprendre la jeune Meghan.

L’intrigue se déroule autour de Meghan. A la recherche de son jeune frère, elle va en apprendre plus sur ses origines, sur son père. En parallèle, on retrouve plusieurs petites intrigues ou mystères : le lien entre Puck et Ash, la relation entre Meghan et Ash, ou encore l’avenir incertain de la Faérie.

J’ai pris beaucoup de plaisir dans cette lecture et j’ai vraiment hâte de lire la suite. Meghan n’a pas cessé de se dévoiler et je suis curieuse de voir ce qu’elle nous réserve…

Extrait :

« Je perdis toute notion du temps. Puck ne ralentissait pas ; il ne paraissait pas essoufflé, mais son corps s’était couvert de sueur, ce qui rendait mon assise plus précaire encore. Mes jambes s’engourdirent, et j’eus l’impression que mes mains appartenaient à quelqu’un d’autre.
Soudain, une immense bête noire surgit d’entre les fougères, sur notre droite, et se rua vers nous en ouvrant la mâchoire. C’était un chien, le plus grand que j’aie jamais vu, et il y avait des flammes bleues dans son regard. Puck bondit sur le côté pour l’éviter et sa cabra, manquant me projeter sur le sol. Je me mis à hurler et le vis décocher un violent coup de sabot à l’animal qui attaquait. Touché en pleine poitrine, le chien s’écarta en glapissant.
Les buissons se mirent à frémir et cinq autres molosses déboulèrent devant nous. Ils nous encerclèrent en grognant et en aboyant, puis se jetèrent en avant, pour essayer de mordre les pattes du cheval, et bondirent en arrière quand il les visa de ses sabots. Moi, je me cramponnais à Puck, tétanisée ; je voyais les mâchoires des monstres claquer à seulement quelques centimètres de mes pieds ballants. »

la princesse maudite

 

Lu lors du rendez-vous

Katycat-Cristy-Version navire 2

100255062