TITRE : Éruptions
AUTEUR : P.M. LORENZ
EDITIONS : Autoéditions

Résumé

Le soleil bout, plus fort que d'habitude. Beaucoup plus fort. Les éruptions solaires envoient des ondes, dans l'univers. Partout.
La Terre est touchée. L'atmosphère bloque la grande majorité. Pas la totalité.
Un message arrive. Un message qui n'aurait pas dû arriver, qui n'aurait pas pu arriver.
Les éruptions arrivent, des destins vont changer !

Mon avis

Je remercie l’auteur de m’avoir proposé et confié son ouvrage. Le titre est accrocheur et le résumé encore plus.

Le récit met en scène, d’une part, Kathy, une avocate vivant un peu recluse à La Réunion. C’est une lionne du barreau et gagne toutes ses affaires. D’une autre part nous avons Loran, un écrivain ayant eu un seul et unique succès qui lui permet toujours de vivre actuellement. Enfin, un troisième protagoniste apparaît : Thomas, condamné à mort pour le meurtre de plusieurs enfants aux Etats-Unis. Ces trois personnages sont liés, intimement liés même.

L’auteur passe d’un point de vue à un autre, les alternant en avançant dans le récit. Le côté SF fait son apparition avec une éruption solaire important provoquant des interférences au niveau des communications. C’est ainsi que Kathy et Loran vont entrer en contact : lui en envoyant un message à sa défunte épouse, elle en recevant le fameux message. L’auteur va nous embarquer dans une sorte de thriller de mondes parallèles… En effet, Loran et Thomas possèdent la même identité dans deux mondes différents. Et Kathy vit dans le monde du condamné à mort !

On suivra la quête de Kathy afin d’innocenter Thomas. Loran, lui, aura un autre genre de quête, cherchant la vérité et suivant une piste que lui a laissé sa femme. Thomas a pour objectif de terminer son 13ème roman et de laisser un ultime ouvrage avec SA vérité. Il n’a aucun espoir d’être sauvé. Il a été piégé par un cartel qui aurait kidnappé son frère.

Bref on a deux voire trois histoires pour le prix d’une avec un simple lien téléphonique entre les deux. Loran tentera d’aider Kathy à innocenter son double mais certains faits ne se sont pas déroulés de façon identique dans les deux mondes. On peut ainsi s’apercevoir qu’un tout petit changement peut avoir des conséquences. Même si Loran et Thomas sont sûrement identiques physiquement, psychologiquement, on a deux hommes différents, chacun ayant été modelé par leur passé respectif.

La plume de l’auteur a sa signature. Les phrases peuvent être courtes et certains mots répétés de façon volontaire afin de plonger dans le mystère. Les deux mondes peuvent très bien correspondre au notre (à moins que le notre ne soit qu’un énième parallèle des leurs).

J’ai passé un bon moment de lecture. Je me suis demandée jusqu’à la fin comment nos trois protagonistes principaux allaient s’en sortir. J’ai imaginé le pire par moment mais l’auteur m’a surpris dans le dénouement. Encore un roman en autoédition qui mérite d’être lu !

Extrait
« La douleur lui terrassa soudain les côtes, lui coupa le souffle. Ils avaient fini par le retrouver. Ils y arrivaient toujours. C’était de sa faute, son esprit avait trop divagué. Il n’avait pas fait attention.
Le temps lui avait manqué pour voir son agresseur. Il ne l’avait jamais vu. Une nouvelle douleur au bas ventre le plia en deux. Le pied arriva vite, trop vite. Sa main seulement eut le temps de protéger son visage. Il se sentit soulevé et basculé sur le dos. Un moment, court moment, le noir emplit son esprit. Totalement. Le moment qu’il avait tant espéré, depuis si longtemps. Mais la lumière perça à nouveau. Encore.
Ce n’est pas encore fini… »

eruptions