TITRE : Les Royaumes de lune
Tome 2 – La princesse nue
AUTEUR : Stéphane TARRADE
EDITIONS : Sharon Kena

Chronique Tome 1 : L’ombre des loups

Résumé

Laeta, la belle et jeune esclave de Rodar, exerce ses talents de courtisane à la Lune dans l’eau, une taverne mal famée de la cité lacustre d’Escargae. Elle sait jouer de sa magie et de ses charmes pour aider son maître et amant dans ses affaires plus que douteuses…
Vendue à Jalbert Gralard, un grand bourgeois de la ville, afin de mieux repérer les lieux pour préparer un cambriolage, elle découvre une maison étrange, aux domestiques terrorisés, pleine de statues effrayantes.
Ne serait-ce pas ici que son amie Cami a disparu ? Quel terrible secret cache la sombre demeure d’une des plus vieilles familles de la cité ? À quel jeu trouble se livre le maître des lieux avec Sylria, la compagne de Rodar ? Cette femme, pétrie de jalousie à l’égard de Laeta, n’en aurait-elle pas profité pour se débarrasser d’elle de la plus sordide des manières ?

Mon avis

Je suis ravie de lire la suite des aventures de Laeta dans ce second tome plein de rebondissements. Merci aux Editions Sharon Kena de proposer le Lucky day, tous les lundis, pour nous faire découvrir ses lectures…

On retrouve donc Laeta, notre héroïne, esclave du sexe avec son maître Rodar, ses amants anciens ou actuels, Sacha et Kurst, et ses amies Cami, Vanavia et Linie. Tout comme dans le premier tome, l’auteur nous plonge dans ce monde fantasy qu’il nous dévoile peu à peu. Il a su créer une histoire à la ville d’Escargae et une belle légende (loin d’être close).

Comme dans le premier tome, nous avons plusieurs intrigues mêlées :
- Une mêlant Rodar et ses affaires.
- Une enquête où Laeta et Kurst se retrouveront.
- Et une dernière qui, je pense, va démontrer l’importance de personnages secondaires pour la suite de l’histoire : les loups, Vanavia.

Ce roman est vraiment du Fantasy pur avec ses scènes d’actions violentes, ses morts, mais aussi les passages de sexe qui, même s’ils ne sont pas détaillés en profondeur (ce qui d’ailleurs serait lourd à force), on en perçoit en quelques mots l’intensité. Le passé de certains personnages est dévoilé et on en apprend un peu plus sur Laeta, même si on sent que ce n’est qu’un avant-goût. Dans ce tome, d’autres personnages viennent se greffer et des ennemis ont un visage : les nains qui font beaucoup de mal dans les affaires, et les mingols qui sèment la terreur sur tout le territoire.

Enfin, viennent les « petits génies » du diamant qui aident toujours aussi bien leur belle blonde… Et ceux-là sont encore bien mystérieux à mon goût.

J’ai apprécié le début de ce tome avec les plans en détail d’Escargae, et de la région autour. L’auteur a également ajouté deux petits chapitres pour mieux nous expliquer ce monde et son histoire.

J’ai vraiment aimé ce second tome qui m’a emporté avec Laeta et je trouve l’auteur bien injuste de nous laisser avec une telle fin !! Bref, j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Extrait :
Il était allé voir le petit coupe-gorge, une rue plus loin. Un de ceux que le père Baudier leur avait désignés. Le passage ne faisait guère plus d’un mètre de large, étroitement enserré par les belles bâtisses de l’Escargot. Sur le sol rocheux, mais parsemé de zones herbeuses, on voyait de larges taches rouges. Ils avancèrent avec précaution. Ce qu’ils avaient d’abord pris pour un amoncellement rocheux, un peu plus loin dans la ruelle, se révéla être un cadavre dont la tête était complètement éclatée. La cervelle en était répandue de manière écoeurante. Plus loin, un second cadavre de nain et une épée, une belle épée de mithril plantée dans le roc. Ça avait été un carnage. Kurst se pencha sur le sol et vit une trace dans une zone de terre meuble. Il mit sa main dedans, elle était bien plus grande. Une patte griffue, lourdement enfoncée. Kurst se tourna vers le Chef Cloup et Hadrick.
- Quatre cadavres, une demoiselle envolée, un bestiau qui se promène dans nos rues… Je crois qu’il va falloir jeter un sérieux coup d’œil à tout ça, chef : j’ai trouvé un vrai boulot !
- Hé ! Regardez ! Y’en a un qu’est toujours vivant ! cria Hadrick.

Les royaumes de lune 2

En partenariat avec

téléchargement