TITRE : Dualité
AUTEUR : Maria AMINI
EDITIONS : Rebelle

Résumé

Depuis le divorce de ses parents, Agathe n'est plus la jolie et joyeuse jeune fille d'avant. Son père lui manque et elle ne connaît que des amours sans retour. Sa tristesse l'a conduite à prendre du poids et à modifier son apparence, teignant ses cheveux en noir et se composant un look à l'image de sa souffrance.
À 16 ans, c'est une lycéenne sombre, complexée et mal dans sa peau...
Amoureuse de François, qui ne s'inétesse pas à elle, Agathe souffre en silence. Mais voilà qu'elle est victime d'un accident...
À son réveil, elle est devenue amnésique et change subitement.

Mon avis

Je remercie Rebelle Editions de m’avoir envoyé ce service presse. J’ai été séduite par la couverture toute simple et le résumé.

Ce roman qui cible plus un public plutôt adolescent met en avant la différence et la sensibilité des jeunes. Agathe a 16 ans et a eu du mal à accepter le divorce de ses parents. La jeune fille s’est renfermée sur elle-même en adoptant un look gothique avec un maquillage prononcé et a pris beaucoup de poids. Ces amis sont aussi des gothiques et ils forment un petit groupe reclus. Agathe qui préfère se faire appeler Agatha (en hommage à Agatha Christie) a le béguin pour François qu’elle observe en douce lorsque celui-ci fait de la musique mais qui a une petite amie. Enfin, arrive Adrien, gothique lui aussi, qui est attiré par Agathe et commence à sortir avec elle. Malheureusement, Agathe est victime d’un grave accident et se réveille d’un coma de six mois, amnésique et métamorphosée physiquement.

L’auteur a une jolie plume toute en simplicité qui sait faire passer les émotions des personnages d’autant plus qu’elle a opté pour trois narrateurs : Agathe, François et Adrien. Elle ne laisse pas en marge les parents des ados et leurs inquiétudes et c’est appréciable en tant que lecteur adulte. L’intrigue est simple mais fait mouche. On se retrouve avec un trio amoureux mais l’amnésie et les changements de la jeune Agathe donnent un peu plus de piquant même si j’ai rapidement deviné la tournure et le final de ce récit. Ce n’est pas seulement une petite romance mais aussi une recherche de soi ! Agathe se cherche tout au long du livre. On dirait même qu’elle a du mal à comprendre ce qu’elle était devenue par le passé et refuse de redevenir Agatha !

Pour conclure, ce fut une jolie petite lecture que j’ai terminé rapidement. On se prend vite au jeu et on apprécie les personnages principaux. J’aurais peut-être aimé un peu plus de profondeurs sur les personnages secondaires et même un peu plus de noirceur notamment sur la fin. Mais ce récit est maitrisé et fini.

Extrait
Pendant six mois, je me suis rendu à l’hôpital plusieurs fois par semaine. Pas longtemps, car mes parents n’aimaient pas trop que je m’absente des soirs en semaine, mais nous avons réussi à négocier. Je ne peux toujours pas m’empêcher d’espérer d’Agatha se réveille. Elle me manque. Non seulement je suis son premier copain, mais c’est ma première petite amie qui aurait pu être sérieuse. Pas parce que je suis un bourreau des cœurs, au contraire. Seulement, les filles sortaient avec moi parce que cela les excitait d’être avec un goth, un grand brun ténébreux. C’est pour cela qu’en arrivant dans mon nouveau lycée, je cherchais une fille comme moi. Je l’avais trouvée. Ma relation avec Agatha n’a pas duré longtemps à cause de son accident, d’un point de vue technique. Mais je me considère toujours comme son copain. Par ailleurs, elle n’avait l’air d’être une fille sérieuse.

Dualité

En partenariat avec

Rebelle