TITRE : Le Bouffon du Diable
T3 de Mon humour fascinant
AUTEUR : Mell 2.2
EDITIONS : Sharon Kena

Tome 1 – Mon humour fascinant
Tome 2 – Mon panaris au Panamá

Résumé

Les jeux sont faits, rien ne va plus pour Penny depuis la chute de Bélial dans le puits de l’abîme. Sa relation avec le Séraphin Théonis est compromise à cause de son comportement hostile et des secrets qu’il lui cache. L’arrivée dans la région du démon Nergal n’arrange rien entre eux. Sans compter sur la ténacité du Chérubin déchu, Caliel le fataliste, qui continue de lui courir après.
L’avenir est rempli de surprise et le score peut toujours évoluer avant la fin d’un match décisif.
Penny marquera-t-elle un ultime panier qui lui conférera la victoire contre son propre destin ?

Mon avis

Je retrouve Penny et Theonis pour ce troisième tome et pas des moindres puisque nos deux amoureux vont voir leur relation évoluer. Nos anges préférés ont repiqué leur terminale (et oui, c’est ça de louper les cours pour sauver le monde des démons !) et notre cher Théonis se retrouve face à une situation peu enviable…

Dans ce tome, j’ai trouvé que les personnages avaient gagné en maturité (même s’ils font toujours des choses désopilantes et que la maladresse est de la partie). Penny se découvre un talent particulier pour le basket, veille toujours sur son ami Logan, et ne supporte toujours pas quand Théo lui cache quelque chose ce qui provoque pas mal de soucis. Le désir de protection l’un pour l’autre est grand et prend des proportions immenses. Caliel se dévoile aux autres et on découvre le secret de sa vie. Gabriel gagne en sagesse depuis la naissance de son fils et devient presque un papa gâteau !! Enfin, l’ankou, Alexis reste lui-même et les charmes de Penny lui font toujours de l’effet tout comme à Caliel d’ailleurs !

Dans ce tome, des changements apparaissent, des personnages se dévoilent, on sent que d'autres vont prendre une place plus importante par la suite et l’intrigue en devient plus palpitante. Et j’ai beaucoup apprécié l’univers angélique, les descriptions et les différentes affectations des anges.

La plume de Mell nous amène dans ce texte qui peut être à la fois tordant (l’ange Michael qui se prend pour le roi de la pop, c’est plutôt fun), romantique (comment ne pas être touché par l’amour que se portent Pénélope et Théonis), et avec pas mal de rebondissement. Il ne m’a manqué, peut-être, qu’un peu plus d’actions… Bref, il est temps pour moi de découvrir le quatrième tome et de poursuivre cette saga fort sympathique et agréable à lire !

Extrait
- Ah oui ? Et comment ? Tu n’as pas de voiture que je sache ni le permis, rétorquai-je.
- Pas le B, mais le A, oui. Je l’ai obtenu il y a trois jours, mais je comptais l’annoncer à le fête de Nergal, hélas, je n’en ai pas eu l’occasion.
- Pas le B, mais le A, répétai-je, perdue. De quoi tu me parles ? C’est une équation arithmétique ou quoi ton truc ?
- De permis. J’ai le permis A et la moto qui va avec.
- Redis ce mot si tu l’oses ! paniquai-je.
- Euh… Lequel ? bégaya Caliel, désemparé. Avec ?
- Non, pas celui-là !
- Moto ?
- Moi, vivante, Cal, tu m’entends bien ? Jamais, je dis bien, jamais, je ne poserai les fesses sur le siège d’une moto.
- Oh… tu préfères donc te promener à poil, chez moi, jusqu’à lundi ? supposa-t-il d’une voix mielleuse. Je n’y vois aucune objection !
Je lâchai un grognement excédé qui l’amusa. Le prédateur refit surface, Caliel m’attrapa sournoisement par la taille et planta son regard émeraude dans le mien sans dissimuler son désir croissant.
- Tu n’aimes pas les motos, mais tu peux chevaucher autre chose, si ça te fait plaisir, minauda Caliel.
- Sale pervers de pacotille ! Bas les pattes ! ricanai-je.
- J’essai juste de te rendre service.
- Mon œil ! Laisse-moi me faire à l’idée de monter sur ton engin du diable…
- Oh ! Mon engin est plus pur que tu le penses.
- Arrête de déformer mes propos ! m’esclaffai-je de plus belle. Tu es vraiment incorrigible !

mon-humour-fascinant,-tome-3---le-bouffon-du-diable-729175-250-400