TITRE : Les cow-boys lovers
AUTEUR : Pierrette LAVALLEE
EDITIONS : Sharon Kena

Résumé

Bill, Jesse, Butch, Franck et Calamity sont les membres de la Fratrie Sectang qui gère, avec l’aide de Dylan, un petit village touristique ayant pour thème le Far West
Et comme dans l’Ouest américain tout n’est pas si paisible que ça au sein de ce petit paradis... Violence, vol, tentative de meurtre, chantage vont mettre les nerfs de nos cow-boys à rude épreuve, mais quand amour et sensualité s’en mêlent la situation risque de devenir… Intense !

Mon avis

Après avoir découvert l’auteure, Pierrette Lavallée, avec la saga La Malédiction Tsigane, je n’ai pu résister à me procurer un autre de ses ouvrages. Mon choix s’est porté sur une autre saga, celle des Cow-boys Lovers, en intégrale. Une nouvelle fois, je me suis plongée dans les aventures d’une fratrie : quatre frères et une sœur ainsi que leur meilleur ami, frère de cœur.

Les Sectang sont une fratrie unie. Leurs parents, adorateurs du Texas et du mode de vie des cow-boys, décident d’acheter des terres autour d’un village qui se mourrait. Ils ont ainsi crée un Texas miniature et redonner une économie au secteur. Lorsque leurs enfants ont été assez grands, les parents sont partis, leur laissant le soin de poursuivre leur œuvre et tout gérer… L’adoration des Sectang pour l’univers far-west a été tel que tous leurs enfants portent les noms des célébrités : Buffalo Bill (celui qui gère tout), Jesse James (qui s’occupe du saloon), Butch Cassidy (le shérif qui est aussi flic à la base), Franck James (le dompteur de chevaux) et Calamity Jayne (la fine gâchette). À eux cinq, il faut ajouter Dylan, leur ami de toujours et maire du village. Durant la saison, tous assurent les spectacles, et gèrent la venue des touristes. Les terres sont cultivées, le ranch et le village prospèrent. Seul ombre au tableau, ils sont célibataires…

L’auteure va nous plonger dans la romance et l’intrigue pour chacun de ses personnages. Ce ne sont pas des textes de romances à l’eau de rose… Les Sectang vont parfois jouer avec le feu, le danger et aucun n’est prude. L’érotisme est de mise mais le respect pour leurs conjoints aussi. J’ai souvent souri face à certaines répliques et que dire du nom du village : le Sexas ! dont les origines sont dévoilées dans le texte. Un fil conducteur nous permet de passer d’un récit à l’autre, et des révélations apparaissent au fur et à mesure.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture et je n’ai pas vu passer le temps. C’était même limite trop court, et j’aurais voulu plus !! Je sais bien : quand ça plait, on n’en a jamais assez !!

Extrait

Jesse se mit à rire de bon cœur. Callie en fut soufflée. Il semblait plus doux, plus… abordable et une moiteur révélatrice se nicha au creux de son intimité.
- Il n’y a rien en ce moment dans le village. Les seules chambres d’hôtes ne sont ouvertes que pendant la saison. Le Sexas est une petite ville…
- Le quoi ?
- Ben quoi, ma jolie, tu n’as pas vu la pancarte à l’entrée « BIENVENUE AU SEXAS » ?
- Ah non, en effet. Pourquoi ce nom, parce que tu donnes des prestations sexuelles sensas ?
Jesse piqua un fard. Lui qui se targuait d’être un séducteur se retrouvait sans voix devant l’insolence de la jeune femme. Elle le désarçonnait complètement. Il s’abaissa à son niveau et frôla son visage de ses lèvres sans vraiment les poser. Callie serra les poings. À chaque passage de sa bouche, une brûlure s’infiltrait sous sa peau.

les cow-boys lovers