TITRE : Ce qui nous lie
AUTEUR : Samantha BAILLY
EDITIONS : Milady

Résumé

« J'ai longtemps voulu être unique. Mais qu'y a-t-il de plus rassurant que le semblable ? »

Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d'expliquer l'origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C'est alors qu'elle rencontre Raphaël, son nouveau manager. La voilà qui s'éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens...

Mon avis

J’ai lu Ce qui nous lie lors du rendez-vous initialisé avec ma partenaire Cristy : Lorsque le Navire part au pays des rêves. Nous avons choisi pour chacune deux titres d’un même auteur. Cristy a sélectionné Samantha BAILLY.

Je dois avouer que j’ai eu de la difficulté à entrer dans cette histoire. Pourtant, il y a tous les ingrédients que j’aime dans un roman : de la romance, un soupçon de paranormal et une intrigue. Mais voilà, l’accrochage ne s’est pas fait. Pourquoi ? J’avoue que je ne sais pas trop. Je n’ai rien à redire sur la qualité de la plume. Le texte est bien écrit. Durant la première moitié, l’auteur jongle entre passé et présent. Mais, par la suite, elle ajoute le « futur ». Et là, j’avoue que je n’ai pas adhéré à cette structure de texte. Peut-être aurait-il été conçu autrement, j’aurais plus aimé.

Concernant les personnages, je n’ai pas eu d’affinités avec Alice. Au début, je n’ai pas compris ses actions passées et pourquoi elle a usé de son don pour dénoncer les maris infidèles. Bon, nous avons la réponse beaucoup plus loin dans le livre mais sans détails. Raphaël m’a intrigué et a attisé ma curiosité. Il est nommé responsable au sein de l’entreprise Linker, supérieur d’Alice et fiancé à la fille du PDG de la boîte. Il parait mystérieux aux yeux d’Alice car la jeune femme possède un talent incroyable, celui de voir les liens qui unissent les gens entre eux. Or, pour Raphaël, elle ne voit rien. Une relation ambiguë va se développer entre ces deux personnages. Les personnages secondaires donnent de la consistance au texte et j’ai bien apprécié certains d’entre eux comme Seb, Shamin et Romain.

L’intrigue est légère puisqu’elle concerne principalement le désir de découvrir d’où viennent les dons d’Alice et de Raphaël (car, oui, Raphaël a également un don) mais en partant dans le passé et le futur, on s’égare parfois… La romance est là en soupçon mais sans plus. J’ai eu l’impression que l’auteur a désiré mettre en avant l’état d’esprit d’Alice : ses doutes, ses désirs, ses regrets. Ce personnage doit faire la paix avec elle-même pour avancer. C’est ce qui est mis en avant, pour moi, de cette lecture.

Je ressors de ce roman mitigé. J’ai un autre livre de Samanta Bailly dans ma PAL, les Stagiaires, et je vais le sortir afin de mieux connaître cette plume que je ne connaissais que de nom.

Extrait
Un crayon coincé dans la bouche, la main crispée sur ma souris, le casque sur les oreilles pour me couper du monde, je fixe mon écran. Juste au-dessus de mon navigateur, les cheveux ébouriffés de Raphaël dépassent légèrement. Si je lève les yeux, je peux voir son expression de profonde concentration, ses fins sourcils très légèrement froncés.
Je crois qu’il me fascine. C’est plutôt une mauvaise nouvelle, et ce pour plusieurs raisons. D’abord, c’est mon manager. Ensuite, pour ne rien arranger, il est fiancé à la fille du P-DG. Enfin, c’est une sorte de monstre. Mais j’aime cela. Je crois que j’ai moins peur de lui du fait qu’il échappe à mon pouvoir. Au contraire, cela en fait une insolente exception.

ce-qui-nous-lie-

 

Lu lors du rendez-vous

Katycat-Cristy-Version navire 2