TITRE : L’envers du Paradis
T3 – Rédemption
AUTEUR : Mélanie WENCY
EDITIONS : Hélène Jacob

Résumé

La mort n’est que le commencement.
Les ténèbres me guettent depuis l’enfer, elles sont prêtes à m’offrir la lumière en échange d’un contrat.
Ai-je vraiment le choix ?
La boîte de Pandore risque d’être réunifiée à tout moment.
Sans oublier que, selon la Prophétesse, je suis la seule personne à pouvoir tirer Sébastian de son sommeil éternel.
Je suis si proche du but, je ne peux pas renoncer maintenant, qu’importe le prix.
Je ne suis pas un ange, même si j’en possède la beauté.
Je ne suis pas un démon, même si mes charmes sont redoutables.
Je suis un enfant de l’ombre et de la lumière.
Je suis Kassia.

Mon avis

Je remercie Mélanie Wency de m’avoir contacté pour me proposer de découvrir le dernier tome de sa saga L’Envers du Paradis.

La couverture suit parfaitement celles des deux premiers tomes et c’est très sympa ! J’ai retrouvé avec plaisir Kassia que j’avais laissé dans une très très mauvaise situation à la fin du tome 2 mais aussi Kyrian, Amaël ou encore Sébastian que j’ai mieux appris à connaître dans ce tome. Anges et démons seront encore de la partie dans ce troisième roman. Ce que j’apprécie avec l’auteur c’est qu’elle ne fait pas dans le cliché : les anges = gentils et les démons = méchants. Les deux ont un rôle pour maintenir l’équilibre. Et Kassia fait plus démon qu’ange dans ce tome ce qui donne plus de maturité à son personnage.

Le lecteur découvre celui qui est derrière tous les évènements, les raisons de certaines situations. On a parfois peur surtout que la plupart du récit se déroule en enfer mais au final, le lecteur y retrouve une logique et le fil de l’intrigue suit (même si une ou deux fois j'avoue avoir été un peu perdue). Il y a beaucoup d’actions avec quelques scènes plus intimes entre Kassia et Kyrian qui donnent un côté plus adulte et profond que le premier tome. Les touches d’humour apportent un peu de légèreté et j'ajouterais que c'est la signature de l'auteur.

Bref, nous avons un texte conçu par une plume agréable et fluide. L’Envers du Paradis plaira à coup sûr aux lecteurs aimant le fantastique, l’action et la touche de romance apportant un peu de douceur. La fin est telle qu’on peut l’imaginer, sans surprise, mais s’il avait été autrement, j’aurais été déçue. J’ai quitté Kassia, Kyrian, Amaël et les autres en espérant, peut-être, un jour les retrouver pour d’autres aventures.

Extrait
Une émanation de soufre se mélangea à la fragrance angélique de Miah et m’irrita la gorge. Un danger rôdait dans la pièce, je le sentais sans même mettre un pied dans la chambre. Instinctivement, je m’armai de ma faux et confiai mon carnet au chérubin – ou, plutôt, la laissai m’en déposséder comme s’il renfermait un trésor plus grand encore que sa propre vie. Le temps d’un battement d’ailes de papillon me suffit à localiser ma cible et je me propulsai à l’intérieur en abattant mes bras dans l’espoir d’arrêter le démon qui fondait sur nous. Je fus soudainement déstabilisée par un impact à l’omoplate droite et notre agresseur profita de cet avantage pour me saisir brutalement à la taille. L’air s’échappa violemment de mes poumons tandis que mon crâne semblait se briser contre un mur en béton. De l’énergie démoniaque picota ma peau et je sentis mon corps traverser un portail avant d’atterrir dans un monceau de poussière collante.

Rédemption