TITRE : Les Originels
Tome 3 – L’accomplissement
AUTEUR : Charlène GROS-PIRON
EDITIONS : Anyway Editions

Les Originels T1, Naissance

Les Originels T2, Les rescapés

Résumé

L’équilibre est rompu, le coffret a été dérobé par les Rescapés.
Mais rien n’est encore achevé… et s’il existait une clef pour que les Originels puissent l’emporter ? Quelle est-elle ? Sauront-ils y accéder à temps ?

Souffrance, fléaux, trahison... espoir, amour, loyauté... le temps de l’Accomplissement est arrivé. Qui va l'emporter ?

Mon avis

Après avoir lu les deux premiers tomes en service presse, je n’ai guère attendu pour m’offrir le dernier de cette série fantastique de Charlène GROS-PIRON.

Ainsi, après la bataille qui a fait rage avec les Rescapés, j’ai retrouvé Cécile et ses amis bien mal au point. D’ailleurs, dans ce dernier tome, l’auteur n’y va pas de main morte et nos amis souffrent beaucoup. La lutte finale est proche et nos jeunes héros perdent peu à peu espoir… hormis Cécile dont le rôle de guide est encore plus présent et important. La romance, quelque peu fleur bleue, entre Cécile et Sébastian est toujours aussi forte. Et le mariage est abordé sous forme de solution à la lutte contre les Rescapés.

Ma chronique sera plus courte que d’ordinaire car je ne veux pas prendre le risque de trop en dire sur la fin de cette série, fin qui n’est pas surprenante pour le lecteur qui sent que l’auteur offre, avec Les Originels, de l’espoir et de l’amour. Je trouve, par contre, que la plume a gagné en maturité avec ce final ce qui se ressent dans les personnages. On oublie très vite que, normalement, ils n’ont l’âge que d’adolescents. Il y a moins d’expressions « enfantines », d’interpellations au lecteur qui avaient pu gêner dans les deux premiers tomes mais la plaisanterie reste toujours présente.

J’ai pris plaisir à découvrir cet univers original et un peu d’amour et de naïveté ne font pas de mal de temps à autre. Pour terminer, je dirais que j’ai beaucoup aimé les couvertures de cette saga qui donnent envie de découvrir le texte qu’elles cachent. Cette trilogie sera appréciée à coup sûr aux adolescentes et jeunes adultes qui se plairont à rêver des Originels.

Extrait :
La discussion n’alla pas plus avant, puisqu’un bruit du tonnerre se fit entendre dans le couloir. Un hurlement effrayé nous parvint, avec quelques jurons. Pas la peine d’être prix Nobel pour deviner que le moine qui venait, comme d’habitude, nous servir à manger, se démenait comme une anguille. Je soupirai avant de me lever et de passer la tête pour observer la lutte. Les moines étaient, apparemment bien entraînés, dans le Temple.
- Qu’est-ce qui se passe ? répéta pour la énième fois Alphio en se postant à côté de moi.
- Oh, rien. Seb qui veut des réponses, déclarai-je en me voulant rassurante.
- Hein ?
- Il vous expliquera une fois qu’il l’aura chopé, leur assurai-je. Un coup de main, mon soleil ?
- Non, grommela-t-il avant de se résoudre à utiliser ses pouvoirs. Là, c’est mieux.
En effet.
Le moine, les yeux quasiment exorbités, avait été immobilisé par du lierre contre le mur.

Charlène-Les-Originels-T3-1ere-Couverture