TITRE : Toi contre moi
AUTEUR : Rose DARCY
EDITIONS : auto-édition

Résumé

Les chemins de Pacey et de Kerr se sont croisés. Ils se sont entremêlés jusqu’à presque se confondre. Leur séparation est pourtant inévitable…

Rester ou partir. Résister ou céder. Tout est une question de choix. Pacey peut écouter son cœur, et croire en Kerr, en eux, jusqu’à se blesser. Ou suivre sa raison, se protéger et tenter d’oublier.

Quand l’amour vous déchire, que vous reste-t-il ? Le temps d’une nuit, Pacey et Kerr vont abaisser leurs défenses et se laisser une chance, une seule. Sera-t-elle suffisante pour qu’ils se battent pour elle ? Ou devront-ils renoncer à ces sentiments qui n’ont pas leur place entre eux ?

Mon avis

Au salon du livre de Mons, je suis passée au stand coloré de Rose qui accueille tout le monde avec un immense sourire et un rire extraordinaire. Et je suis repartie avec cette petite nouvelle dont le résumé m’a conquise.

Pacey et Kerr sont amis depuis plusieurs mois. Le premier est kinésithérapeute au sein de l’équipe de rugby Les Crusaders, en Nouvelle-Zélande. Le second est joueur de l’équipe et vedette du club. La saison est terminée, la trêve va débuter, et chacun va rentrer chez soi, l’un en Australie, l’autre aux Etats-Unis avec aucune certitude sur la suite de leur carrière. Pacey lutte contre ses sentiments amoureux et cela le fait souffrir. Pourtant, après cette dernière journée, Kerr lui avoue son attirance. Pacey sera déchiré entre son désir de se retrouver dans les bras de cet homme juste pour une nuit et la souffrance qu’il en résultera. C’est cette souffrance, cette peur ne de pas surmonter cette séparation que l’auteur met le plus en avant.

Entre la romance, les étreintes qui évoluent de la tendresse à la passion, le lecteur suit en priorité les pensées de Pacey, ses doutes, ses joies, son plaisir et sa peur des conséquences de ses actes s’il cède à ses pulsions. La plume de l’auteur est tendre et amène un sujet plus profond : la souffrance que peut causer l’amour. Le véritable amour et non une passade.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture car elle a de la profondeur et c’est rare que j’arrive à détecter ce sentiment dans un ouvrage et encore moins dans une nouvelle. En quelques pages, l’auteur a su appuyer là où il le fallait ! Pour ceux qui désirent découvrir la romance MM, n’hésitez pas à commencer par la plume de Rose et ce petit ouvrage…

Extrait
C’est ça, plus que tout le reste, qui l’a autant troublé. Cette complicité qui est née entre eux et qu’aucun n’a su, ou pu, refréner. Elle a pris tellement d’ampleur. Kerr n’est pas seulement un ami, c’est un pilier dans la vie de Pacey. Dès qu’il n’allait pas bien, qu’il avait besoin de parler, Kerr était là. Et l’inverse était vrai aussi. De fil en aiguille, ils ont beaucoup partagé tous les deux, discussion après discussion, rire après rire. C’était naturel, facile, de simplement être là pour l’autre. Leur relation, professionnelle au début, est rapidement devenue plus intime.
Un sourire de Kerr, un seul mouvement de tête esquissé en sa direction, et Pacey sentait cette chaleur au creux de son ventre, grandir, grandir, jusqu’à ne plus pouvoir être contenue. Ce sentiment d’avoir trouvé la personne qui comble tous nos manques, c’est quelque chose qu’il ne pensait pas expérimenter un jour, jusqu’à ce qu’il rencontre Kerr. Il l’a laissé entrer. Pacey ne veut plus sortir de ce terrain qu’ils ont bâti à deux. Il sait pourtant qu’il ne peut pas faire autrement. Il n’y a pas de lien assez fort pour ne pas être brisé. Le leur le sera, avant la tombée de la nuit. Pacey devra tirer un trait sur tout ce qui s’est passé entre eux, sur chaque petite miette de Kerr qu’il a amassée. Cet homme-là ne sera pas le sien. Ce n’est pas écrit de cette façon.

toi-contre-moi-