TITRE : Les Nuits de Sophia
AUTEUR : Gilles MILO-VACERI
EDITIONS : Editions du 38

Résumé

Rien ne va plus dans la vie de Sophia : son couple bat de l'aile et elle se réfugie éperdument dans le travail. Dans ce roman qui explore la question du choix et celle de la vie qui se prend en main ou se subit, Gilles Milo-Vacéri permet à son héroïne d'opérer un changement radical. Ainsi, la discrète et mignonne jeune femme, après avoir mis sa carrière professionnelle entre parenthèses, décide d'abandonner le sexe vanille pour explorer un monde sulfureux et excitant. Devenue sexy en diable et un brin démoniaque, la nouvelle Sophia parcourt les routes du désir et de la jouissance. Sur ce chemin jonché de délices existe-t-il encore un espace pour les sentiments ? Comment peut-on encore tomber amoureuse lorsque l'on porte un lourd secret ? Un roman époustouflant, d'un érotisme fou !

Mon avis

Je remercie Les Editions du 38 qui m’ont permis de découvrir ce roman. J’ai ainsi pu découvrir cet auteur que j’apprécie énormément dans un autre genre littéraire : l’érotisme.

Sophia est une jeune femme fraichement divorcée dont le mari a reproché son manque d’intérêt pour le sexe, sa frigidité et qui va a tromper plus d’une fois. Blessée, elle tente de se remettre en question et au fil des rencontres, elle va découvrir un univers où le sexe est loin d’être tabou. Elle trouvera en Mélissa, la belle métisse libre dans sa sexualité, un soutien infaillible en plus d’une amie et une amante. À ses côtés, elle retrouvera confiance en elle et multipliera les expériences. Je dois avouer qu’à ce niveau, il y a du lourd et le terme érotisme prend tout son sens ! Sophia découvrira un monde nouveau, libre et fera des rencontres qui la marqueront.

Certes l’érotisme et les expériences sexuelles diverses et nombreuses composent ce récit, mais le lecteur ressent également le trouble de Sophia, ses doutes, des instants où elle perd pied. Elle plonge à corps perdu dans ce monde de volupté et de désirs assouvis, au point de prendre un long congé à son travail. Mais à force de renouveler les partenaires masculins et/ou féminins, seuls ou à deux ou même trois, les lieux, les positions, le lecteur se demande quand Sophia se posera les bonnes questions. Jusqu’où est-elle prête à aller ? Par instant, on découvre un pan de son passé qui, je pense, permet de comprendre certaines choses sur l’échec de son mariage.

La plume de Gilles est légèrement différente dans ce genre notamment dans le ressenti du lecteur. Si les descriptions sont intenses, s’il ne laisse rien au hasard et ne laisse pas grande part à l’imagination durant les parties de jambes en l’air, j’ai eu moins de facilité à m’attacher à Sophia qui, au final, ne se dévoile guère. Mais la fin donne ce sentiment d’accomplissement qui fait qu’on se pose la question : que le futur a-t-il réservé à la belle Sophia ? Est-il comme elle l’avait imaginé ?

Les nuits de Sophia fut une lecture intense et les adeptes d’érotisme y trouveront un roman très bien conçu et captivant. Même si ce genre littéraire n’est pas mon domaine de prédilection, j’ai apprécié de découvrir ce texte et encore plus de découvrir cette facette de l’auteur dont je n’avais eu qu’un aperçu dans le premier épisode des Défis d’Angie. Et surtout ce n’est pas un roman basé uniquement sur le sexe, il y a une histoire derrière et un personnage qui fait de ces expériences, un moyen pour avancer et gagner cette confiance qu’elle n’avait pas !

Extrait :
Les frondaisons s’épaississaient tandis que le chemin n’était plus qu’un sentier que l’on discernait à peine. Sophia crut entendre un gémissement et pensa avoir rêvé. Mélissa mit l’index devant sa bouche pour intimer le silence et la guida. Elles arrivèrent ainsi dans une minuscule clairière où le soleil donnait à flot.
Devant ses yeux ébahis, Sophia découvrit un couple dénudé en train de faire l’amour. Mélissa la poussa en avant et elles s’adossèrent à un arbre, à quelques pas. L’homme debout contre un tronc appréciait la fellation de sa compagne, à genoux. Les yeux clos, il gémissait alors que l’une de ses mains empoignait la chevelure rousse de la jeune femme et lui imposait un rythme rapide.
Mélissa mordilla l’oreille de Sophia et murmura.
- Regarde-les faire l’amour et fais-toi plaisir.

Les-nuits-de-Sophia

les éditions du 38