TITRE : Les Sorcières de Salers
Tome 2 – La Table d’Emeraude
AUTEUR : Virginia BESSON ROBILLARD
EDITIONS : auto-édition

Résumé

Peu après leur retour du Japon, Sorah, Míriel et Hénora reçoivent la visite d’un émissaire du royaume des Elfes de Norvège qui leur annonce que la mythique Table d’Émeraude a été dérobée. Averties de la puissance de l’artefact, les trois sœurs se lancent alors à la poursuite d’un voleur particulièrement doué pour couvrir ses traces.

Avec l’aide d’Avicenne, le vampire alchimiste, de Yato, le messager de la mort qu’elles ont rencontré lors de leur dernière épopée, et le soutien de leur fidèle oncle Jin, les triplettes Armaciès vont se retrouver confrontées à de multiples épreuves qui les entraîneront dans les recoins les plus obscurs de la magie.Et lorsqu’un vieil ennemi d’Avicenne surgit du passé, les jeunes sorcières se rendent compte que leurs aventures au Japon n’étaient que la partie émergée de leurs problèmes…

Mon avis

Je remercie Virginia Besson Robillard pour m’avoir proposé de découvrir la suite des aventures des trois sœurs Armaciès. J’ai retrouvé avec plaisir Miriel, Sorah et Hénora qui sont toujours accompagnés de leur oncle génie Jin, et ont été rejointes à la fin du premier tome par Avicenne, le vampire alchimiste, et Yato, le messager de la mort. Leur voyage dans le temps a perturbé bon nombre de mondes et cette fois-ci, les sœurs doivent venir en aide au royaume des Elfes du Nord où un objet sacré a été volé : la Table d’Emeraude.

Voilà nos amis partis dans une sacrée quête qui mettra en avant des zones d’ombre du passé d’Avicenne. Les raisons de la présence de Yato seront également abordées. Les sœurs confirmeront leur caractère respectif et le lien solide qui les unit. Le lecteur va découvrir un autre univers de légendes après celui du Japon. Enfin, la petite romance que je pensais discerner dans le tome 1 entre Avicenne et l’une des sœurs, s’est légèrement confirmée mais aucun pas n’a été franchi. D’ailleurs je confirme ma petite préférence pour ce vampire qui appelle au sourire !

J’ai retrouvé la plume de l’auteur telle qu’elle était dans le premier tome avec son souci des détails concernant l’univers qu’elle aborde. D’ailleurs, quelques fois, ça peut mener à des longueurs comme lors du passage où les douze mois de l’année effectuent leur rituel. Certains personnages qui restaient très mystérieux et dont on ne soupçonnait que la présence dans le tome 1, sont un peu dévoilés dans ce tome 2 mais le mystère reste présent et plane toujours car, au final, je me demande s’ils veulent du bien ou du mal aux sœurs ! Cependant, j'ai eu la sensation d'avoir eu moins d'attention sur les soeurs par rapport au premier tome. Ici, elles sont, en tant que personnage, sur le même pied d'égalité qu'Avicenne, Yato et Jin. Elles sont moins mises en avant.

Pour conclure, je dirais que les Sorcières de Salers sont une série littéraire qui plaira aux amateurs de fantasy et fantastique. Je ne sais pas combien de tomes elle comptera mais j’espère un final époustouflant. Je me demande quel aspect légendaire prendra le troisième tome… et où l’auteur nous fera voyager !

Extrait
Yato posa son sac à dos sur le lit et s’allongea, bras croisés sous la tête. Les yeux rivés au plafond, il réfléchissait. Avicenne rentra quelques minutes après lui et le messager décida de fermer les yeux. Pourquoi dois-je partager ma chambre d’hôtel avec le volubile vampire ? se demanda-t-il pour la énième fois. Qu’avait-il fait pour mériter un sort pareil ? Mieux valait garder les yeux fermés, avec un peu de chance, le bavard alchimiste le laisserait tranquille pour ce soir.
- Si tu veux que je te croie endormi, tu ferais mieux d’éviter d’oublier de respirer mon vieux, ça fera plus authentique !
Bon, c’était officiel, le plan A venait de voler en éclats. Avicenne s’était à son tour installé sur son lit. Dos au mur, bras et jambes croisées, il contemplait le shinigami d’un œil goguenard. Yato s’assit à son tour, prit le livre qu’il avait posé la veille sur sa table de chevet, l’ouvrit et se mit à lire sans prononcer un mot. Il était temps de mettre le plan B à exécution… Dommage l’ennemi ! Un léger sourire étira les lèvres du vampire.
- C’est la dernière lecture que t’a conseillée Hénora, je suppose ?
Yato décida de continuer à ignorer son « copain » de chambrée. Beau jouer, Avicenne ne se formalisa pas et continua d’observer son compagnon à la dérobée.

Robillard_SorcieresDeSalers_T2_couv_v01-200x300