TITRE : Le couple d’à côté
AUTEUR : Shari LAPENA
EDITIONS : France Loisirs

Résumé

La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ?
Invités à dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu'à quelques mètres. Que peut-il arriver? Toutes les demi-heures, l'un ou l'autre va vérifier que tout va bien. Pourtant quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c'est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine... les vitimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimiler, derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L'heure de la révélation a sonné.

Mon avis

Je remercie Alexandra et France Loisirs pour ce partenariat qui m’a fait apprécier un texte qui me faisait autant peur qu’il m’attirait. En effet, dès que ça touche un enfant, j’ai du mal… Pourtant l’auteur a tourné le texte et l’intrigue de sorte à ce qu’on s’intéresse plus à certains personnages, au point malheureusement (ou heureusement dans mon cas) d’en oublier l’enfant ou du moins, de croire qu’il ne lui a été fait aucun mal.

Le texte démarre fort. Anne et Marco, jeunes parents d’une magnifique petite fille de six mois, Cora, sont invités à dîner chez leurs voisins. Cora dort seule à la maison mais ses parents se relaient toutes les trente minutes pour aller la voir. Seulement, à leur retour, Cora a disparu. Dès lors, la police va mener une enquête qui mettra à jour des secrets et la situation familiale d’Anne et Marco. Le lecteur suivra l’évolution avec l’inspecteur Rasbach mais aussi avec les réactions des parents qui se dévoileront. Mensonges et trahisons seront les maîtres jeux jusqu’à la fin qui ne m’a pas tant surprise que ça puisque les suppositions vont de bon train tout le long du livre. Le rythme du livre est assez soutenu mais les indices sont décimés très régulièrement en petites quantités de sorte à ce qu’un nouvel élément vienne toujours alimenter l’intrigue.
Les dernières pages du livre sont intenses puisque tout est dévoilé et les derniers mots révèlent un cliffhanger qui n’aidera en aucun cas le couple à rester en paix.

La plume est concise et construite. Ce qui peut sembler être un thriller est plus tourné dans le sens d’une enquête sur l’enlèvement et sur le passé et présent d’Anne et Marco. En aucun cas, le lecteur a le point de vue du côté de l’enfant ou du kidnappeur. Les émotions sont transmises mais pas en profondeur. Résultat, je n’ai pas eu d’empathie envers les parents.

Pour conclure, Le couple d’à côté est un roman que je n’aurais pas été tentée de découvrir si Alexandra ne me l’avait pas proposé. Et je serais passée à côté d’un roman intéressant. Il m’a juste manqué un travail au niveau de l’émotion car l’intrigue est bien ficelée.

Extrait
Si mal soit-elle – « Comment une mère peut-elle déprimer lorsque la vie lui offre le bébé parfait ? » -, Anne aime sa fille plus que tout au monde.
Mais la fatigue l’a écrasée. Cora est un nourrisson agité, sujet aux coliques, plus exigeant que la moyenne. Quand Marco a repris le travail, les journées ont commencé à paraître intolérablement longues à Anne. Elle faisait de son mieux pour patienter, mais elle se sentait esseulée. Tous les jours ont commencé à se ressembler. Elle ne pouvait plus imaginer une existence différente. Dans son brouillard de manque du sommeil, elle ne se rappelait plus la femme qu’elle avait été lorsqu’elle travaillait à la galerie. Elle ne savait plus ce que c’était d’aider des clients à ajouter des pièces à leur collection, avait oublié la joie de découvrir un nouvel artiste prometteur. Pour tout dire, elle se rappelait à peine à quoi elle ressemblait avant d’avoir son bébé et de rester à la maison.

le couple d'à côté

En partenariat avec

Logo_FranceLoisirs_Quadri