TTT 2015

Bonjour,

Voici le Top Ten Tuesday, un rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine

Cette semaine le thème est :

Les 10 livres avec une réelle leçon de vie derrière

L'ordre est totalement aléatoire car tous ces romans (fictifs ou non) sont touchants de diverses façons et nous positionne autrement en relativisant quelques fois sur notre vie actuelle !

au-nom-de-tous-les-miens-

Résumé Du ghetto de Varsovie au camp de Treblinka, face à la mort qui frappe tous les siens et qui le frôle si souvent, Martin sait que sa seul arme est sa vie. A dix-sept ans, il prend tous les risques, connaît les souffrances les plus terribles mais n'abandonne jamais.

ma-douce-audrina-536372-250-400

RésuméQuelle étrange existence que celle d'Audrina ! Mais existe-t-elle vraiment ? Certes, elle vit, elle a sept ans, elle habite avec les siens une grande maison isolée, en Virginie. Une famille comme les autres ? Non, car sur la petite fille plane, ou plutôt pèse, écrasante, une ombre : celle d'une autre Audrina, sa soeur aînée morte il y a très longtemps - tragiquement. C'était Première Audrina, Parfaite Audrina ! Alors son père a décidé de la faire revivre : l'enfant d'aujourd'hui doit réincarner celle d'hier... La petite fille étouffe et souffre, perd la mémoire, le sens du temps. Et pourtant elle voudrait être elle-même. Est-ce l'amour ou l'amitié qui un jour la sauvera ? Ne sera-t-elle pas marquée à jamais par le sanglant secret qu'elle va découvrir ?

yem

Résumé : 

Yem, brillante étudiante en langues étrangères et tourisme, a vingt ans quand la Terreur Rouge dévaste l’Éthiopie en 1977. La guerre civile déclenche l’exode de la population et avec sa famille, elle fuit Addis-Abeba pour se réfugier dans un petit village reculé des hauts plateaux.
Yem et sa sœur ont échappé à l’excision grâce aux visions libérales de Petrus, leur père qui élève la femme à l’égal de l’homme. Avec de tels principes qualifiés de subversifs et sa vive intelligence comme sa beauté éblouissante, Yem deviendra une véritable révolutionnaire refusant en bloc l’ordre établi et les coutumes ancestrales.
Quand elle découvre les intentions barbares de son futur mari, Yem rompt ses fiançailles et n’a plus qu’une envie, fuir ce pays qu’elle aime par-dessus tout, mais dont elle refuse les traditions d’un autre siècle ainsi qu’une vie de femme esclave au destin programmé.
Lulit, sa cousine se prostitue à Djibouti et après une longue conversation, Yem prend sa décision. Elle va la rejoindre et plutôt que prendre le train, elle traversera le Grand Rift à pied, une des zones désertiques les plus dangereuses au monde, où la température frôle parfois les 50° à l’ombre. Un désert que personne n’a jamais traversé à pied de mémoire d’éthiopien !
Au cours de ce voyage, elle devra se confronter aux trafiquants d’armes, de stupéfiants, affronter les esclavagistes modernes et fuir par prudence les caravanes de sel. Dans ces contrées où l’homme ne peut survivre, chaque rencontre devient un danger mortel, surtout pour une femme voyageant seule.
Yem survivra au pire, atteindra Djibouti par miracle et se prostituera pour atteindre son but. Reprendre ses études et acheter un jour son hôtel.
Marc Escourra est un sous-officier de l’armée française un peu hors normes. En poste à Djibouti, il est fonceur, courageux dans l’action, ne respecte que la droiture d’esprit et vénère l’amitié, tout en traînant une réputation de vil séducteur. Pourtant, quand il rencontre Yem, il est touché par l’histoire de la belle éthiopienne, sa témérité et sa volonté de fer.
Marc lui apporte son aide désintéressée et soutenu par ses deux amis, Fred et Cédric, il entame une bataille pour sortir Yem de la prostitution afin qu’elle puisse réaliser ses rêves.
La rencontre avec la belle éthiopienne fera des étincelles et allumera un brasier ardent qui réduira en cendres l’amitié que le jeune sergent ressentait pour elle, laissant la place à de plus doux sentiments. Pourtant, l’amour est a priori impossible entre ces deux âmes solitaires et combatives qu’apparemment tout sépare.
Qu’adviendra-t-il de Yem ? Marc réussira-t-il à la sortir de son enfer et à lui offrir ses rêves ? Est-ce que leur amour pourra voir le jour et survivre au destin ?

9782012023741

Résumé : 

Cam ne croit pas aux miracles. Ni au paradis, ni en Dieu. Mais pas à la magie non plus.
Elle sait qu'elle est malade. Condamnée. Fin du débat.
Elle établit alors la liste des choses qu'elle veut faire avant de mourir:
-Perdre ma virginité pendant une fête de lycéens bien arrosée.
-Me faire briser le coeur par un sal type.
-Me morfondre misérablement, pleurer, bouder et dormir durant un samedi entier.
-Faire tomber une vache qui dort debout.
-Détruire les rêves de ma petite soeur.
-Commettre des vols à l'étalage minables.
Il paraît que le simple fait d'avoir écrit ces voeux les déclanchera.
Seulment Cam n'est pas du genre à attendre que le destin se décide.
Elle préfère le bousculer et se débrouiller toute seule pour les réaliser.
En aura-t-elle le temps ?

les 10

Résumé : Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l'immense Chine. Fabule-t-elle, au pays qui impose l'enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n'était pas imaginaire ? L'incroyable secret de madame Ming rejoint celui de la Chine d'hier et d'aujourd'hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius

clin-d-oeil-

Résumé : Suite à un accident de voiture, Peter, vingt et un an, est diagnostiqué en état végétatif. Cependant, sa conscience et sa mémoire sont loin d’être mortes, elles persistent. Au bout de trois ans de paralysie, il reçoit la visite de Wendy, mystérieuse jeune fille sarcastique dont il se moquait autrefois. Elle est la seule à croire en lui. Ensemble, ils vont établir une forme de communication par clignements d’yeux afin que le jeune homme sorte enfin de ce néant de solitude et atteigne le bonheur.

La Maison dans laquelle

Résumé : 

Nouvelle Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d’avant. Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. Dans la Maison, vous connaîtrez l’amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l’existence, et même quand vous serez seul, ça ne sera jamais vraiment le cas. Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s’écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l’idée de devoir la quitter.
Ensorcelante évocation de l’adolescence, La Maison dans laquelle est un chant d’amour à cet âge ingrat et bienheureux, à ses exaltations et ses tragédies, au sentiment de frustration et de toute-puissance qui le traverse. Mariam Petrosyan a réussi à créer un univers bariolé, vivant et réaliste, pétri de cette nostalgie et de cet émerveillement que nous avons tous au fond de nous et qui fait que, parfois, nous refusons de grandir et d’affronter la brutalité du monde qu’on appelle la réalité.

51eTFSNwPKL

Résumé : Reporter de guerre pendant plus de quinze ans, Stéphane Allix a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort de son frère en Afghanistan en avril 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience. Dans ce livre qui nous entraîne aux quatre coins du monde à la rencontre de médecins, chercheurs, médiums, lamas tibétains ou de chamanes de la forêt amazonienne, il dresse le tableau des connaissances actuelles sur la mort pour aborder de façon originale et novatrice cette question éternelle : y a-t-il une vie après la vie ?

lettre-a-herve-

Résumé : 

Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle.
---
Pour parler de ce livre, il faut raconter l'histoire du livre lui-même.
Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original.
Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.
Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. Il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils.
Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original.
Voici donc "Lettre à Hervé".

schlump 3

Résumé : 

Schlump n'a pas dix-sept ans lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Malgré son jeune âge, il se porte volontaire. Envoyé en France dans une petite commune occupée par les Allemands, il est chargé d'administrer la vie de plusieurs villages. Mais la guerre n'a pas seulement besoin de bureaucrates. Schlump doit rejoindre le front. Crasse, maladie, désespoir, déluge de feu... Le jeune soldat découvre l'enfer des tranchées, l'hôpital, puis les séjours plus paisibles dans les campagnes françaises. Il y croise des filles en mal d'amour, des planqués, des profiteurs, mais aussi des compagnons de misère qui tentent de survivre alors que l'armistice tarde à venir.
Paru en 1928, Schlump a été d'emblée considéré comme un ouvrage pacifiste, d'une immense valeur littéraire et humaine. Brûlé par les nazis dès 1933, puis tombé dans l'oubli, sa redécouverte est aujourd'hui fondamentale.