TITRE : Les étoiles de Noss Head
Tome 2 – Rivalités
AUTEUR : Sophie JOMAIN
EDITIONS : Rebelle – France Loisirs

Résumé

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

Mon avis

Ça doit bien faire un an que j’ai lu le premier tome de cette série. Puis, même si l’envie de découvrir la suite était présente, j’ai eu d’autres lectures et je pense que les blogueurs et autres gros lecteurs comprendront que nous n’arrivons parfois pas à tenir pied tant nous sommes attirés par toujours autant de livres…

Hannah rentre à l’université St Andrew où étudie également Leith. Après un bizutage en règle de l’art, Hannah débute une nouvelle année et fait d’autres connaissances. J’ai été surprise qu’elle n’habite pas sous le même toit que son amoureux. En effet, la jeune femme a préféré la colocation avec Tarja, étudiante finlandaise. Dans le premier tome, Leith avait sous-entendu que l’université St Andrew accueillait quelques étudiants « hors norme ». Et c’est bien le cas puisqu’une meute de garous dont fait parti Leith y fait ses études ainsi que des êtres qu’il méprise grandement : les exploiteurs également appelés vampires ou anges noirs. Hannah rencontrera ainsi Darius et Minah. Ces vampires boivent du sang mais animal et tentent de vivre en paix. Mais les évènements feront que les hostilités entre les deux communautés surnaturelles débuteront et il y aura des pertes…

J’apprécie beaucoup la plume de Sophie Jomain. Elle prend le temps de nous faire visiter les lieux et nous expliquent les légendes. Le seul reproche que j’aurais à faire sur cet ouvrage c’est, tout simplement, que ça fait trop Jeune Adulte pour moi : les disputes entre Leith et Hannah, les cachoteries de Leith pour protéger Hannah. Ça m’ennui lorsque l’homme du couple se comporte comme un mâle dominant. Hannah est certes une femme et une humaine mais elle est tout a fait apte à prendre elle-même ses décisions. De plus, avec son caractère, Leith ne doit pas être surpris qu’elle cherche toujours la vérité. Bref, ce jeune homme apprendra à ses dépens que son âme sœur n’est pas une docile petite femme qui obéira au doigt et à l’œil. Autre chose qui m’a gêné : une ressemblance avec Twilight. Je sais, certains vont faire des bonds en lisant ceci mais mise à part que l’héroïne, simple humaine, est amoureuse du garou et non du vampire, j’y ai trouvé beaucoup de similitude. Notamment le passage du match de football entre garou qui m’a rappelé le passage de la partie de base-ball des Cullen. Heureusement que le dernier quart de ma lecture m’a fait oublié ces ressemblances et me donne envie de découvrir la suite avec le troisième tome. J’espère que le récit sera plus « adulte » et être surprise par le fil de l’histoire.

Pour conclure, je maintiens que cette série est idéale pour les ados et jeunes adultes qui adorent les récits d’urban fantasy. J’attends beaucoup du troisième tome qui, pour moi, sera décisif sur la tournure du fil conducteur.

Extrait
- Les anges noirs sont-ils nombreux à St Andrews ?
- Un certain nombre. Bien plus nombreux que nous.
- C’est dingue, j’ai quand même du mal à digérer tout ce que j’entends…
- C’est toi qui as voulu savoir.
- Hé ! Je n’en ai pas parlé la première. C’est Jamie qui a mis le feu aux poudres…
- Je sais et il n’aurait pas dû, trancha-t-il brusquement. Ce n’était pas malin de sa part. J’aurais préféré que tu oublies ce dont il t’avait parlé.
- C’est ça, compte là-dessus et bois de l’eau !
Nouveau craquement de mâchoire.
- Pourquoi sont-ils vos ennemis ?
- Il y a une vieille légende à ce sujet, mais je ne lui accorde aucun crédit.
- Raconte.
- Les exploiteurs se seraient liés aux sorcières pour soumettre les loups-garous. Fatigués de voler, les anges noirs ou exploiteurs, appelle-les comme tu veux, auraient demandé aux sorcières de nous jeter un sort qui nous aurait obligés à devenir des montures. Leurs montures. En contrepartie, les anges noirs protégeaient les sorcières des humains qui les brûlaient.
- Et ta version ?
- Nous les détestons parce que ce sont des êtres fourbes et vicieux. Ils enrôlent leurs victimes, les poussant à être des serviteurs, de simples objets. Et quand ils n’en ont plus besoin, ils sucent leur sang jusqu’à la dernière goutte.

les etoiles de noss head 2