TITRE : Entre les Mondes
Tome 2 – Les Descendants
AUTEUR : Maëlle ANDALS
EDITIONS : Dreamcatcher

Tome 1 - Le Passage

Résumé

Alors que la paix est sur le point de régner à Méenne, Adrian est obligé de retourner dans la famille qui l’a vu naître. Il sait ce qu’il doit à son pays d’adoption ; alors ce sacrifice ne lui semble pas si grand après tout. Quant à Néva, elle a survécu… S’il est heureux de la retrouver, il va devoir pourtant lui dire adieu, encore une fois.
Dans le monde de Néva, la mission des SDO semble terminée. Néva est bien décidée à s’expliquer avec Joshua sur leur relation. Elle veut son indépendance et refuse l’idée d’appartenir à qui que ce soit et encore moins à un vampire. Mais rien ne se passe comme prévu… Pourquoi refuse-t-il de sortir de sa vie ? L’affaire est-elle vraiment terminée ? Peut-elle vraiment arrêter de rencontrer Adrian comme il le lui a demandé ?

Mon avis

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour m’avoir permis de découvrir le second tome de cette série originale mêlant Fantasy et Urban Fantasy. J’ai retrouvé avec plaisir la plume et l’univers travaillé de Maëlle Andals auquel j’ai adhéré.

J’avais laissé Néva, l’héroïne pouvant voir les spectres et ouvrir les mondes, dans une situation critique à la fin du premier tome. Il en allait de même pour Adrian de l’autre côté de la barrière séparant les mondes. La situation pour les deux protagonistes est plutôt critique. Si Néva se retrouve avec un lien vampirique puissant et non désiré avec Joshua, elle n’arrive pas plus à lui résister et cède à ses avances. Quant à Adrian, le voilà aux mains de son oncle, Rispec, mis au cachot, torturé et avec pour destin celui de devenir un vampire comme le reste de sa famille de sang.

Ce second tome nous fait voir ce qu’il se passe des deux côtés de la porte qui sépare les deux mondes du point de vue de Néva et d’Adrian. L’action est présente tout au long de la lecture, les situations peuvent parfois sembler perdues et les rebondissements surprennent. On en apprend plus sur le monde d’Adrian et sur la légende de son fondateur, Korn, qui a pu ouvrir la porte. L’oncle d’Adrian se dévoile et on découvre son objectif. Du côté de Néva, la situation n’est pas plus calme. La jeune femme en apprend un peu plus de ses origines par le biais de Joshua. Les critères de l’Urban Fantasy sont bien plus présents désormais : la romance multiple, les crocs, les pertes humaines, l’action. Bref, l’auteur martyrise ses personnages et ceux-ci en redemandent « presque » (à moins que ça ne soit nous, les lecteurs).

La fin de ce second tome m’a surprise. Même si je me doutais bien que Néva et Adrian finiraient par se retrouver (sinon il n’y aurait pas d’histoire), je ne m‘attendais absolument pas à ce dernier rebondissement qui nous laisse désarmé et en attente du troisième tome. Franchement, je ne sais pas comment cette série va se terminer… Un happy end ne me parait guère possible actuellement. Enfin, ce n’est que mon avis. Combien de tomes pour cette série ? Car si les fins sont toutes dans le même style, c’est sadique !

Extrait
Les questions comme celle-ci s’enchaînèrent sans qu’Adrian comprenne vraiment ce que son oncle cherchait. Puis il se tut et au bout d’un moment Adrian sentit que comme la première fois où ils s’étaient revus, Rispec essaya de s’introduire à l’intérieur de sa tête. Et comme précédemment, il constata avec plaisir que ses barrières mentales étaient fortes, elles résistèrent sans mal à l’assaut. Enfin il se leva et lui annonça que Shylène voulait le voir aussi. Sa cousine, mais aussi sa promise avant qu’il ne s’enfuit avec l’armée de Méenne. Elle l’avait attaqué juste avant qu’ils ne trouvent l’accord avec Rispec, pour faire court elle voulait la vie du chevalier pour réparer l’humiliation qu’elle avait vécue lors de sa fuite. Le pire de tout ça était qu’elle y avait gagné au final. Aujourd’hui, elle était l’épouse de Rowl, elle était donc la future reine du royaume de Kork, aussi Adrian ne comprenait pour quelle raison elle lui en voulait encore autant.

EM2-1_GL (1)

 

En partenariat avec

dreamcatcher