TITRE : Les 13 crânes de cristal
Tome 1 – La prophétie des Premiers
AUTEUR : Anne CHEVALIER MAHO
EDITIONS : Auto-éditions

Résumé

Les 13 Crânes de Cristal, vestiges légendaires d’un passé inconnu, auraient été créés dans le but de révéler aux Hommes leur origine, leur finalité sur Terre et leur destinée dans l’univers. Ces mystérieux artefacts sont également liés à une prophétie millénaire. Une prophétie de fin du monde. Katell Loro, une jeune Bretonne vivant près des alignements de mégalithes de Carnac, n’a aucune idée qu’elle est sur le point, tout comme Gaïa, la Terre, d’être mise face à son destin. Katell découvrira les secrets du passé de l’Homme mais réussira-t-elle à trouver les Crânes de Cristal ? Le temps lui est compté…

Mon avis

J’ai découvert ce roman et son auteure lors de ma première venue aux Imaginales d’Epinal. L’année suivante, je me suis achetée le premier tome de cette trilogie mais je n’ai pu le lire qu’à présent.

J’ai été attirée par le thème des crânes de cristal dès le départ et au fait que le récit se situe en Bretagne, l’une de mes régions de prédilection. Cependant j’ai été très surprise au fil des pages. La première fut l’âge des personnages. Nous faisons connaissance de Katell qui n’a que treize ans, et il en va de même pour ses amis qui sont tous au collège. La seconde surprise fut pour l’écriture très descriptive dans les moindres détails surtout concernant les légendes, l’Histoire, les sciences. Quelques fois, d’ailleurs, lorsque ces détails sortent de la bouche des protagonistes, c’est très soutenu et donc pas naturel. Il y a d’ailleurs tant d’informations que j’ai été un peu perdue… et je ne peux même pas vous parler de l’intrigue qui ne se profile –enfin, ce n’est que mon avis - que vers la fin du texte. Il y a de nombreux aspects surnaturels se mêlant à l’enquête de Katell et de ses amis. Enfin, l’auteur prend également le temps de nous parler des amis de Katell : Mel, Ronan et Abel, et je dois dire que tous sont touchés par un drame familial ce qui peut paraître surprenant…

J’ai mis trois semaines à lire entièrement ce roman. Je ne peux pas dénigrer le travail de recherche et de précision de l’auteur. L’écriture est en elle-même très bien conçue. Aucune faute, aucune mauvaise tournure. Mais j’ai trouvé les personnages beaucoup trop jeunes pour ce récit et pour moi, ça ne collait pas. De même, en désirant donner le maximum d’informations sur les aspects scientifiques et historiques du texte, je me suis noyée dans cette masse. Résultat, les passages où l’action était présente, se déroulaient trop vite. L’intensité du suspense à ce niveau n’était pas comme je l'espérais.

Malgré la qualité de l’ouvrage, je ne donnerais pas suite pour l’instant à cette saga. Ce début est trop complexe. Pourtant, je suis persuadée que nombre d'entre vous pourront apprécier cet ouvrage. Aussi, je ne peux que vous conseiller de vous faire un avis personnel et de tenter cette lecture !

Extrait
La soirée venue, Katell se planta devant la télévision du salon. Elle se passa Rencontres du Troisième Type pour la énième fois. Morgane était encore sortie et Iniaki fit son apparition au moment où l’acteur principal avait fini de construire cette gigantesque montagne en terre glaise dans la cuisine. Il la gratifia d’un bonsoir chaleureux, prit place à ses côtés, et remarqua tout de suite dans le ton de son arrière-petite-fille que quelque chose la turlupinait.
Elle lui raconta ses découvertes sur la physique quantique et lui avoua que son professeur d’histoire avait peut-être une tumeur au cerveau, et que s’il n’en parlait pas, c’était peut-être parce que c’était vraiment grave.
- Tu penses que le cerveau est suffisamment puissant pour réparer une tumeur, toi ? lui demanda-t-elle ensuite en se replaçant sur le canapé pour lui faire face.
- C’est une question qui peut engendrer aucune réponse clairement définie, tant le cerveau est un organe, ou une machine devrais-je plutôt dire… compliquée.
- Est-ce qu’il serait possible que nos neurones puissent se réparer par la simple pensée ?
- Qu’est-ce que la pensée, réellement ? lui fit remarquer Iniaki en se grattant le menton. Si on regarde le cerveau de très près, on se rend compte qu’il ne s’agit que d’un orage magnétique et rien d’autre. Quand on pense, qu’est-ce qui se passe ? Un neurone se charge et envoie cette charge à un autre neurone et…
- Oui, je sais ça, mais comment le neurone qui reçoit cette charge a-t-il… euh… décidé de la recevoir ?

les 13 cranes de cristal