TITRE : L’Hayden
Tome 1 – Le secret d’Eli
AUTEUR : Julie MULLER VOLB
EDITIONS : Noyelles – France Loisirs

Résumé

Depuis le décès de son père, Mila vit sous la tutelle de sa sœur, Elisabeth, qui gère une maison d’hôtes. Alors que de mystérieux incendies ravagent plusieurs établissements de la ville, Mila fait connaissance avec un charmant pompier, Jeremiah, qui se trouve être leur pensionnaire. Troublée par ce jeune homme qui souffle avec elle le chaud et le froid, Mila voit aussi se multiplier autour d’elle des faits étranges. Une prétendue amie de sa sœur qui débarque blessée et en danger, des tatouages trop ressemblants pour que ce soit le fruit du hasard, et bientôt le départ précipité d’Eli, sans explications…
Aidée par son ami Liam, Mila mène l’enquête et ses investigations la conduisent jusqu’à un saule rose, lieu de passage vers un monde surprenant et surnaturel. Confrontée à tous les dangers, Mila découvre alors d’inimaginables secrets à propos de sa famille.

Mon avis

Une nouvelle fois, j’ai eu la chance de découvrir le Prix de l’Imaginaire France Loisirs en avant-première et j’en remercie Alexandra mon interlocutrice.

L’auteur nous fait faire connaissance avec Mila qui vient de perdre son père et qui va désormais vivre avec sa sœur ainée, Elisabeth, qui a posé ses valises dans la demeure familiale. Les deux sœurs s’entendent très bien et on sent une jolie complicité entre elles même si Elisabeth a souvent été absente dès son adolescence. Mila, ayant presque 17 ans, sera sous sa tutelle jusqu’à sa majorité. Afin de subvenir à leurs besoins, les filles proposeront de louer les chambres de la maison.

Le début du roman est très typique « ado » puisqu’on suit la vie étudiante de Mila, sa proximité avec Zoé, une jeune fille intelligente et discrète, et Liam, son meilleur ami, tombeur au lycée mais qui tient son amie loin de lui quand ses groupies sont dans les environs. La ville est sujette à des incendies dévastateurs et on soupçonne un pyromane. Un feu prendra dans le lycée de Mila qui n’hésitera pas à se mettre en danger pour venir au secours de Zoé. C’est lors de ces circonstances qu’elle rencontrera un pompier dont elle tombera sous le charme : Jeremiath. Ce dernier se trouvera être le nouveau locataire des deux sœurs.

Si le début est un peu long à se mettre en place, l’histoire et les petits mystères ponctuant le récit donnent envie de poursuivre. Et en effet, quand une partie des secrets se dévoilent, on découvre un univers dans le domaine du fantasy/fantastique. Il est difficile d’en parler au risque spolier puisque ça arrive à plus de la moitié du roman… La plume est jolie, bien maitrisée et simple, mais je n’ai pas été grandement surprise dans le sens où j’ai déjà lu des textes du même style. Il y a un fil conducteur un peu différent tout de même, des personnages attachants, cependant le contexte m’a paru familier. D’ailleurs j’ai rapidement deviné certaines identités ! L’action est entrecoupée par moment, laissant respirer le lecteur, ce qui fait de cette lecture, un moment très appréciable et j’espère que le tome 2 sera dans cette lignée et que Mila gagnera en maturité.

Pour conclure, je suis certaine que ce nouveau prix de l’Imaginaire trouvera son public et je mise pour une catégorie de jeunes adultes qui se sentiront plus proches de Mila. Personnellement, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ces personnages et je suis curieuse de découvrir la suite de leurs aventures.

Extrait
- Nom d’un chien ! c’est quoi cette blague !
Je me tourne et retourne en tous sens, Jeremiath doit être ici, peut-être caché quelque part, m’observant à mon insu. Je regarde partout, scrutant le moindre recoin susceptible d’être utilisé comme cachette, mais je ne parviens pas à mettre la main dessus. Sur la réserve, je m’approche de l’uniforme : il n’y a que sa veste.
Je la soulève, la portant instinctivement à mon nez pour humer son parfum.
Ridicule !
Réaction typique d’une idiote amourachée ! Et pourtant je ne me prive pas, je respire pleinement le tissu jusqu’à l’enivrer de son odeur. Je la reconnais sans difficulté pour avoir pris grand soin de la graver dans ma mémoire les rares fois où je me suis retrouvée dans ses bras. Seulement maintenant j’y décèle également le parfum des fleurs de cette clairière, j’en conclus donc qu’il est déjà venu ici.

1002481

 

En partenariat avec

Logo_FranceLoisirs_Quadri

 

Banniere-760x317_2308