TITRE : Les Chroniques de Hallow
Tome 1 – Le Ballet des ombres
AUTEUR : Marika GALLMAN
EDITIONS : Bragelonne

Résumé

Abby est capable d'absorber l'énergie des gens qui l'entourent, un pouvoir tombé en désuétude après la disparition des dieux et dont elle ne se sert que pour dévaliser des galeries d'art. Son destin lui échappe lorsqu'elle se rend compte que son dernier casse était un piège et que son maître chanteur n'a rien d'humain.
Elle fait la connaissance d'un policier qui semble porter en lui la capacité d'annuler son pouvoir... Leur rencontre va tous les deux les propulser dans un univers qui les dépasse et leur dévoiler la face cachée de Hallow, une métropole où même les ombres peuvent vous tuer.

Mon avis

J’ai lu Le Ballet des ombres lors de mon partenariat avec Cristy et notre rendez-vous Quand Le navire part au pays des Rêves. J’avais toujours été séduite par la couverture et j’avais profité d’une GROSSEOP pour l’acquérir en ebook. J’ai ainsi profité de l’été pour découvrir ce roman !

Dès le début du roman, je me suis retrouvée plongée dans une scène d’action et de course poursuite. Voilà qui donne du piment au texte, d’autant plus que l’auteur ajoute une pointe d’humour non négligeable. Abby est une jeune femme surprenante, gérante d’un magasin de robes de mariées le jour et voleuse la nuit. Enfin, quelques fois la tentation apparaît même quand on ne s’y attend pas. Ainsi, Abby est attirée par un homme dans le métro. Intriguée, elle met son talent de pickpocket en action et dérobe le portefeuille du type. Malheureusement, ce dernier s’en aperçoit et s’ensuit une cavalcade dans la ville. En effet, la jeune femme a été intriguée par Christophe Wallace, inspecteur de police.
Si l’intrigue s’arrêtait là, ce serait dommage… Heureusement, il n’en est rien ! En effet, Abby cache un lourd secret, partagé seulement avec son père, ancien marine, et son frère Harrison, un super geek. Elle peut absorber l’énergie vitale des gens. D’ailleurs, un incident pèse encore sur sa conscience. Ce don, elle l’a hérité de sa mère, décédée huit ans plus tôt d’un cancer. Originaire de Corée, elle a quitté son pays et rompu tous les liens alors qu’elle était enceinte d’Abby. Fait étrange, l’inspecteur séduisant n’est pas sensible à ce talent.
Des personnages étranges et dangereux vont arriver dans le texte et le lecteur va tenter de démêler un peu tout le bric à brac qui débarque dans la vie d’Abby. J’avoue que quelques fois, c’est un peu rapide… La relation entre Abby et Wallace est étrange et je ne suis pas certaine qu’elle me plaise. Si le début m’a agréablement surpris, je ne sais pas encore quoi penser de la fin. Beaucoup d’informations pas encore assez traitées sont arrivées, donc, il me faudrait le second tome pour réellement me faire un avis plus pertinent et complet.

Pour conclure, ce premier tome est prometteur, néanmoins, le second tome sera décisif quant à savoir si j’apprécie un peu ou beaucoup. J’attends beaucoup de l’auteur et j’espère qu’elle va me surprendre.

Extrait
Je m’apprêtais à me diriger vers le maire lorsque je fus frappée par une vague d’énergie. Il y en avait partout autour de moi, qui tourbillonnait et se mélangeait à la musique classique en arrière-fond, mais celle-ci était immanquable, parce qu’elle était tout sauf positive. Elle rampa le long de mes bras, grattant ma peau pour se frayer un chemin, et laissa des frissons désagréables dans son sillon. Je regardai dans toutes les directions pour tenter d’en identifier la source et sursautai en remarquant un homme à ma gauche. Je m’immobilisai comme un lapin pris dans les phares d’une voiture. Il tourna la tête dans ma direction à cet instant. Sombre. Tel fut le mot qui me traversa l’esprit en le découvrant.

les-chroniques-de-hallow,-tome-1---le-ballet-des-ombres---

Lu lors du rendez-vous

Katycat-Cristy-Version navire 2