TITRE : L’honneur d’une Viking
AUTEUR : Anna LYRA
EDITIONS : Harlequin

Résumé

Îles des Orcades, IXe siècle
Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux, étrangement intrigant, qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !

Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

Mon avis

J’ai acquis l’honneur d’une Viking lors d’une promotion sur l’ebook. Rien que le fait qu’une femme Viking soit mise en avant m’a intriguée et je me suis laissée tenter. Il faut dire que le modèle sur la couverture n’y est pas pour rien !

L’auteur nous plonge dans l’univers viking dès les premières pages en présentant la jeune Inga qui vient de perdre sa mère, Elma la douce, concubine de Gudmund, le yarl, c'est-à-dire le chef du clan. La fillette montre une force d’esprit incroyable et digne d’une viking. Ce jour-là, elle se promet de devenir skjaldmö, une guerrière au bouclier. Quelques années plus tard, Inga est une femme guerrière et participe à l’attaque d’un monastère dans les Orcades afin d’y dérober l’or. Seulement, rien ne se passe comme prévu. Les moines se défendent et l’un d’eux est un guerrier. De plus, un compagnon d’Inga se retourne contre elle et tente de la tuer, la laissant dans un état à la frontière de la mort. Elle est soignée par Taran durant de longs jours et ce dernier cache son amélioration aux autres moines. Il a été accueilli au monastère un an plus tôt et a fait vœu de silence. Taran est un picte qui a quitté les siens… À son réveil, Inga n’a qu’un désir : retourner chez elle au sud de l’archipel des Shetland et trouver la vérité ! Pourquoi a-t-on voulu l’éliminer ? Qui est responsable ?

J’ai beaucoup apprécié l’univers viking et on s’aperçoit vite que l’auteur a fait des recherches profondes sur la période, les lieux et les peuples. Elle a d’ailleurs inséré une « note de l’auteur » à la fin du roman avec une liste d’ouvrages de référence. L’intrigue en elle-même est sympa, mais sans surprise réelle sauf peut-être à la fin ! En bref, Inga va rechercher à avoir justice auprès de son père et durant son périple pour retourner chez elle, elle sera accompagnée de Taran dont on en apprendra un peu plus. La jeune femme découvrira bien plus qu’elle ne le croyait. C'est une femme forte ay caractère bien trempé. Ce que j'ai apprécié, c'est la place prépondérante de l'action par rapport à la "romance".

Pour conclure, ce fut une lecture appréciable même s’il m’a manqué un petit truc. C’était trop souvent prévisible… sauf la toute fin !

Extrait
Ses rêves incohérents, peuplés de batailles sanglantes et traversés par un étrange loup au regard humain, s’éloignèrent progressivement dans l’épais néant où elle flottait. Ils la laissèrent seule.
Fourbue.
Désorientée… Les sens altérés. Ses sensations d’ondoiement, comme si elle naviguait sur des eaux calmes, s’estompèrent peu à peu et les ténèbres perdirent de leur densité.
Le chant rythmé des vagues perça son monde clos.
Puis la douleur revint peu à peu, sourde et lancinante. Inga sentit qu’elle n’était pas sur les eaux, mais allongée sur la terre ferme.
Elle inspira instinctivement une bouffée d’air chargée de fumée, qui provoqua aussitôt un élancement au sommet de sa tête. Son bras droit lui faisait mal, lui aussi. Elle entrouvrit les lèvres pour chercher de l’air en douceur, sans malmener davantage son corps, puis souleva ses paupières avec difficulté.
Elle ne comprit pas ce qu’elle vit.

l-honneur-d-une-viking-