TITRE : Le Cycle des morts
AUTEUR : BOLLE Catherine
EDITIONS : Rise

Résumé

Dévastée par le décès d’Antonin, Alison retourne sur les lieux du drame, au camping qu’ils aimaient tant. Alors, un concours de circonstances permet aux deux amants de se retrouver dans l’enceinte d’un fort qui sert de passage vers l’au-delà. Elle découvre ainsi qu’une revenante du Moyen Âge cache un terrible secret auquel Antonin est lié malgré lui. Dès lors, Alison, de plus en plus attirée par la mort, se voit confrontée à un double danger : la jalousie maladive de cette femme prête à tout pour garder Antonin à ses côtés et les menaces d’un mystérieux individu déterminé à l’empêcher de faire son deuil.

Mon avis

Je remercie les éditions Rise pour ce magnifique partenariat qui me permet de découvrir de belles œuvres. Le Cycle des morts ne fait pas exception à la règle.

Nous découvrons Alison qui est dévastée par la mort d’Antonin lors d’un terrible accident. Un an plus tard, elle retourne en compagnie de Séraphin, le meilleur ami d’Antonin, sur les lieux qui ont anéanti sa vie, dans le camping qui a abrité les derniers jours de l’existence du jeune homme. Cependant, des faits étranges apparaissent : elle arrive à retrouver l’homme aimé qui hante un vieux fort en compagnie de Mahaut, décédée au Moyen- Âge, qui a fusionné avec le bâtiment, des lettres de menace lui sont envoyés et le camping abrite des personnages étranges. De son côté, Antonin apprend que Mahaut ne lui a pas dévoilé toute la vérité…

L’auteur nous présente ce récit en passant d’un personnage à l’autre. Ainsi, elle nous dévoile les pensées d’Alison, d’Antonin, de Mahaut, de Séraphin et de Louise (une vieille dame ayant des capacités étranges). Cette romance est vraiment originale par son thème sur la mort et apporte une vision assez différente de tout ce que j’ai lu jusqu’à présent. Les blessures des uns et des autres ressortent et sont intimement liées. Derrière l’intrigue principale, on découvre une seconde intrigue qui prend tout son sens à la fin du roman.

J’ai été vraiment agréablement surprise par ce texte au point de ne pas chercher à comprendre les faits paranormaux bien qu'il manque un petit quelque chose afin d'avoir un semblant d'explication. Ils existent : point. La plume est très agréable et je n’ai pas vu filé le temps… Les personnages sont très « humains », dans le sens où ils ont leurs faiblesses et elles sont montrées. J’avoue que je me demandais comment l’auteur allait conclure ce texte et ce ne fut pas comme je l’imaginais… Pour conclure, Le Cycle des morts fut une belle lecture que je recommande chaudement.

Extrait :
Assis dans un coin de la cellule, la tête posée contre le mur, je t’attends. J’ignore depuis combien de temps, cependant je ne bougerai pas d’ici jusqu’à ton arrivée. Un léger sourire s’étire sur mes lèvres quand je repense à ta manière d’évoquer Berthe. Une façon originale de me faire savoir que c’est là que tu apparais après avoir pris une gélule. Séra n’a rien dû comprendre ! En même temps, il ne faudrait pas qu’il cherche à en apprendre davantage. Lui as-tu parlé de moi ? De nos retrouvailles ? J’espère que non. C’est assez dur de t’infliger pareille torture, pas la peine de l’entraîner dans notre folie, lui aussi. Malgré tout ce qui s’est passé, il reste mon meilleur ami, mon frangin. Et je peux compter sur lui pour te protéger du fêlé qui rôde au camping. Cette histoire me rend malade, ça tourne en boucle depuis tout à l’heure. Qui te veut du mal ? Pourquoi ?

Couverture-LeCycledesmorts600px

 

En partenariat avec

RISE EDITIONS