TITRE : La culture Traditionnelle des Montagnais de Mashteuiatsh

AUTEUR : Christiane NOEL, Marie-Diane Siméon

EDITIONS : Septentrion

Synopsis :

Christiane Noël, ethnologue québécoise, et Marie-Diane Siméon, Montagnaise de la réserve de Mashteuiatsh (Pointe-Bleue) ont uni leurs efforts afin de mieux faire connaître les traditions montagnaises transmises oralement depuis plusieurs générations. Résultat d'une enquête sur le terrain commencée en 1994, cette étude offre un compte-rendu empreint d'authenticité et contient, de la première à la dernière page, une série de témoignages recueillis auprès de personnes âgées de la réserve de Mashteuiatsh. Elle apporte un éclairage précieux sur la richesse de l'héritage culturel légué par les générations précédentes. Les pratiques, les coutumes et les légendes révèlent la profonde signification que les Montagnais donnaient aux gestes et aux paroles de leur quotidien.

Mon avis :

Vous devez vous demander : mais qu'est ce qu'elle nous fait comme chronique celle-là ? Je désire simplement vous faire partager ce petit livre sur la culture montagnaise. Les Montagnais de Mashteuiatsh sont des amérindiens du Québec. dont la réserve sur la rive ouest du Pekuakami (du lac St-Jean) fait un peu plus de 15 km². Environ 2000 personnes vivent au sein de le communauté et 3000 en dehors. La langue parlée est le Nehlueun.

"Kuei ! Tan Eshpanin ? Niminupanin ! = Bonjour ! Comment ça va ? ça va bien !"

carte2 images MRC

 

J'ai acheté ce petit livre pour mon projet d'écriture. Je désirais une histoire au Québec et j'ai toujours été fascinée par les peuples natifs de cette terre. C'est ainsi qu'est née Incandescente ! Vous vous doutez que la culture montagnaise est présente dans mon roman. J'ai tenté d'y être le plus fidèle possible en faisant beaucoup de recherche notamment sur Internet. Certains sites et blogs m'ont beaucoup aidé :

http://reservehumaine.blog.free.fr/index.php? : blog d'une amoureuse...

http://dictionary.innu-aimun.ca/Words : lexique de la langue innue (le nehlueun est une langue innue ou ilnue)

Ce petit livre est un trésor de témoignages des anciens du village qui ont connu la vie d'avant l'imposition de l'homme blanc. Certains passages sont durs. Une vieille dame nous confie que les enfants étaient lavés à la javel pour éclaircir leur peau ! Les enfants étaient arrachés à leurs familles pour être enfermés dans des pensions où on leur enseigner à ne plus être des "sauvages", on les baptisait et on leur arrachait leur identité, volait leurs terres... 

Mais on y trouve aussi les légendes retranscrites, les histoires que les vieux racontaient aux plus jeunes devant le feu, les croyances populaires, les us et les coutumes qui se perdent souvent...

"Mon grand-père me disait que de se faire mordre par un lièvre était un signe de longévité ; le lièvre ne mord jamais car il est trop peureux. Moi j'ai été mordu et je suis pas mal vieille."

 

"C'est le jeune homme qui façonnait son alliance et celle de sa future femme. Il y sculptait une tête de loup, d'orignal, une fleur, un oiseau, etc. L'alliance était en bois ou faite avec un petit os de gibier." (Madeleine Siméon, 96 ans).

Ce n'est pas évident de trouver un ouvrage écrit car la tradition est orale... Ce petit livre est le seul que j'ai trouvé (dans mes prix).

montagnais