TITRE : Mélodie Eternelle
AUTEUR : Lyly FORD
EDITIONS : Angels

Résumé

Je m’appelle Elena Kartachov, je suis médecin comme je l’ai toujours rêvé. Je suis arrivée à Paris à mes dix-huit ans avec pour seul objectif : étudier.

Mais la vie nous réservant souvent des surprises, la faculté m'a apporté bien plus qu'un diplôme: une rencontre qui allait changer le reste de mon existence.

Et voilà pourquoi aujourd’hui, soir de la St Valentin, j’attends mon cher Sébastien. Un garçon qui pourtant avait tout pour me dégoûter et qui a fini par devenir mon âme sœur.
Comment cela est-il possible ? Laissez-moi vous conter cette histoire…

Mon avis

C’est le second texte que je lis de Lyly Ford, dans un genre différent du premier. Mélodie Eternelle est une romance contemporaine. Le lecteur rencontre Léna, une jeune femme qui se plonge dans des souvenirs datant du début de ses études en médecine, à la table d’un restaurant. Au fil de ces retours dans le passé, on découvre Seb, étudiant en médecine également mais dont le cœur et l’âme ne se tournent que vers la musique. Mais, malgré l’attitude rebelle du jeune homme, il est soumis à la décision de son père qui a décrété qu’il prendrait sa relève. Le lien entre les deux jeunes gens va passer par de nombreuses étapes… Ils vont se détestent, s’aimer, se repousser, encore s’aimer, s’entraider, se soutenir, se comprendre ou non… Le lecteur va suivre le couple pendant plusieurs années qui ne seront pas toujours roses.

La plume de Lyly Ford est attachante, empreinte de douceur et émouvante. On s’attache avec une facilité déconcertante aux personnages et on espère une fin parfaite pour eux. J’ai apprécié le côté très réel de cette romance. Ce n’est pas enjolivé. Les aléas de la vie sont présents avec les bons moments comme les mauvais. La romance vient en douceur. Le fait que l’auteur nous ramène durant quelques lignes au présent fait figure de piqure de rappel : la romance contée s’est déjà déroulée. Léna est la seule à connaître la finalité de cette histoire et le lecteur se languit de la découvrir. Je dirais qu’il y a un seul fait qui m’a surpris et peut-être dérangé : les dates. Si on se fie à celles-ci, le présent de Léna correspond à notre futur.

Il est très difficile d’en dire plus mais ce récit m’a touché. J’ai eu le cœur serré. J’y ai pensé pendant plusieurs jours après avoir terminé ma lecture. Et c’est horrible quand un texte nous marque car il est dur de s’en détacher et encore plus difficile de se plonger dans un autre roman. La fin m’a fait basculer dans le coup de cœur car j’ai été touchée, émue, et j’en suis arrivée à me poser des questions. Comment aurais-je réagis si j’avais été à la place de Léna ?

Extrait

Je cache mon nez dans mon écharpe alors que j’approche d’un immeuble. J’ai passé ma journée à cogiter et j’en suis venue à une conclusion : j’ai besoin de faire parler Sébastien. Il a évité mes SMS et mes appels, il me faut donc employer la manière forte dans les escaliers, terminant ma course effrénée devant la porte des Dupuis. La gouvernante ouvre et me salue.
- Monsieur Sébastien est dans sa chambre, me dit-elle avec un large sourire. Madame et Monsieur sont absents pour le week-end. Voulez-vous que je le prévienne ?
- Dites-moi surtout où se trouve sa chambre, s’il vous plaît.
Je lis une certaine réserve, elle n’ose pas me l’indiquer. Pourtant au final, je crois que mes yeux suppliants ont eu raison d’elle et elle m’indique l’étage.
- La dernière porte sur votre droite.

coup de coeur

 

melodie-eternelle-