TITRE : Les Frères Ténébreux - T0.5 - La Gouvernante Insoumise
AUTEUR : Courtney MILAN
EDITIONS : Milady Romance

Résumé

Depuis que Serena Barton a perdu son poste de gouvernante, à cause d’un duc sans scrupules, elle se retrouve sans revenus et réclame justice afin de le faire payer. Cependant, elle redoute le bras droit de ce dernier, Hugo Marshall, surnommé le « Loup de Clermont », qui est un homme ambitieux et sans pitié. Chargé par le duc de réduire au silence cette gouvernante importune, il est décidé à s’en débarrasser, car son propre avenir en dépend. Mais plus il apprend à la connaître, et moins il a envie de recourir aux méthodes musclées qui font sa notoriété... Devra-t-il choisir entre ses ambitions et son amour naissant pour une femme ?

Mon avis

Une envie de romance. Une envie de me replonger dans le monde du siècle dernier ou plutôt avant-dernier. Et envie d’un texte court ! Je possède La Gouvernante Insoumise dans ma liseuse depuis pas mal de mois et la nouvelle année m’a décidé à la sortir du placard.
Je suis plongée assez rapidement dans le récit mettant en scène Hugo Marshall, surnommé le Loup de Clermont, homme de main et gestionnaire du duc de Clermont (un homme infect) et Serena Barton, une jeune femme qui vient tous les jours se poster devant la maison du Duc en attente de justice. L’histoire n’est pas une simple et banale histoire d’amour entre deux personnes. Derrière il y a un acte de pure malveillance, un viol et malheureusement, une histoire d’argent.
J’ai bien aimé le caractère fort de Serena, son courage et sa fragilité qu’elle cache au début face au Loup. Hugo parait comme un homme insensible, un monstre pour les autres mais on détecte rapidement chez lui la bonté et l’horreur des actes malveillants du Duc, son employeur, qu’il doit aider, notamment à récupérer sa femme, afin de toucher l’héritage ! Le Duc est un personnage horrible. Il n’est pas seulement malveillant, il pense que son titre de Duc le rend intouchable et c’est malheureusement ce qu’il est. Il ne parait même pas comprendre que ce qu’il a fait subir à Serena est mal ! Son seul objectif c’est de ramener sa femme à la raison afin de continuer à toucher la rente que lui donne son beau-père.
Le récit est un peu banal mais ce fut une lecture agréable. A vrai dire c’est l’épilogue mettant en scène deux enfants (je ne dirais pas de qui) qui m’a intrigué et donné envie de lire le début de cette saga des Frères Ténébreux. Ce petit avant-goût permet de comprendre bien des choses par la suite…

Extrait
Tant que l’eau n’eut pas transpercé le tissu de sa cape, Serena supporta tant bien que mal l’humidité et le froid. La station debout se révéla un avantage car elle pouvait se réchauffer en faisant quelques pas.
Aux environs de 15 heures, elle ne sentait hélas plus ses pieds et elle avait les mains gelées malgré ses gants.
Rentre chez toi, lui intimait une petite voix. Juste pour cet après-midi.
La petite voix insidieuse de sa conscience qu’elle avait entendue trop souvent. Ne dis rien et tu n’auras pas d’ennuis. Ne crie pas, cela cessera bien assez vite. Balivernes ! Le meilleur moyen de perdre était justement l’immobilisme. Rien n’était pire que les regrets…
Si elle s’en allait maintenant, Mr Marshall aurait gagné. Une fuite ne ferait que l’inciter à poursuivre ses efforts pour la chasser. Elle serra donc les poings et fit les cent pas.

la gouvernante insoumise