TITRE : La morsure de la passion
AUTEUR : Michele HAUF
EDITIONS : Harlequin

Résumé

Depuis qu'un combat sans fin les oppose, le sang des sorcieres est fatal aux vampires. Pourtant, l'un d'entre eux, Nikolaus Drake, a survecu a ce poison mortel. Devenu invincible, il n'a plus qu'une idee en tete : se venger de Ravin Crosse, la sorciere qui a failli le tuer. Mais il est loin de se douter qu'il va se retrouver lie malgre lui a celle qu'il hait le plus au monde. Car, s'etant introduit chez Ravin, il absorbe par megarde un philtre d'amour qui ne lui etait pas destine. et tombe en quelques secondes amoureux de celle qu'il s'appretait a abattre.
Pure sorcellerie, simple hasard, ou manouvre diabolique, il ne connait pas la cause de l'etrange etat dans lequel il est plonge. Ce qu'il sait en revanche, c'est qu'aimer une sorciere est un crime chez les vampires .

Mon avis

Je désirais lire un peu bit-lit durant mes vacances et j’en ai profité pour m’atteler à La Morsure de la passion que j’avais eu lors d’une promo sur la FNAC.

Le récit est court et rapide dans le sens où on rentre dans le vif du sujet sans préambule. On ne connaitra les détails de l’affaire qu’au fur et à mesure du récit. Nicolaus Drake est un vampire depuis quelques années déjà et était à la tête d’une tribu, Les Kilas, qu’il mène vers le respect de la vie humaine. Mais une sorcière, Ravin, croise son chemin et tue ceux qui l’accompagnent, le laissant pour mort. Nicolaus survit en se nourrissant d’un de ses amis et devient un « phénix ». Son désir de vengeance est tel qu’il surprend la sorcière chez elle et tente de mettre un terme à sa vie… Cela dit, rien ne se passe comme prévu et le vampire absorbe un filtre d’amour. Le voilà fou amoureux de la Sorcière !

Bon l’intrigue en elle-même n’a rien d’exceptionnelle ! La plume est sympa jonglant avec l’humour, l’amour, et des situations plus dramatiques. C’est de l’Urban Fantasy pur et dur et je pense que seuls les amateurs de ce genre trouveront l’intérêt de lire cette histoire. On passe d’un point de vue à l‘autre entre Ravin et Nicolaus. J’avoue que j’ai bien aimé Nicolaus, son caractère et surtout sa fidélité en amitié. Ensuite, il est vrai que certains détails sont étranges : le fait que le sang de la sorcière soit mortel pour les vampires, le pacte avec le diable, etc… J’ai vraiment accroché à l’histoire mais j’adore lire ce style de roman pour me détendre. De toute façon en Urban Fantasy, soit on accroche dès le départ, soit on lâche le roman. Ici ce qui m’a plu c’est l’évolution des sentiments des personnages. Quand le filtre ne fait plus effet sur Nicolaus, on s’aperçoit que Ravin s’est attachée à ce vampire…

Pour conclure c’est une bonne petite lecture pour les amateurs de ce genre !

Extrait :
« Il déposa la sorcière sur un lit gigantesque encore plus blanc que le plancher de la chambre. Un duvet épais l’accueillit comme un ange reposant sur un nuage. Un ange ensanglanté qu’il… n’avait pas tué.
Nikolaus se redressa brusquement et se passa une main sur le visage. Tu as failli la tuer.
Mais il ne l’avait pas fait.
Pourquoi ne l’as-tu pas tuée ?
Ravin Crosse, cette… sorcière ? Les vampires et les sorcières étaient des ennemis héréditaires.
Alors pourquoi ?
Nikolaus serra les poings et siffla entre ses dents. La rage l’envahit et il se mit à arpenter la chambre du mur à la porte en résistant à l’envie de hurler sa frustration. »

la morsure de la passion

 

100255062